Diane a les épaules

Diane (Clotilde Hesme, dans un registre comique et léger) est à ranger parmi les mères indignes, et c’est ce qui la rend diablement attachante. L’enfant qu’elle porte, c’est pour un couple d’amis homosexuels, mais cette fille impulsive et imprévisible n’avait pas prévu de s’éprendre d’un électricien bienveillant (excellent Fabrizio Rongione, vu aux côtés de Marion Cotillard chez les Dardenne), prêt à l’aider dans la reconstruction d’une demeure en ruines, et peut-être aussi de son estime personnelle. Ces neuf mois seront ceux d’une trentenaire en quête d’équilibre dans une vie qu’elle réussit toujours à rendre compliquée, au grand désespoir de son entourage masculin. C’est surtout le portrait d’une femme qui accouche, mais surtout d’elle-même, au coeur d’un univers lumineux et d’une campagne verdoyante.

Notre critique complète

Horaire en salles

Diane a les épaules

★★★ 1/2

Comédie dramatique de Fabien Gorgeart. Avec Clotilde Hesme, Fabrizio Rongione, Thomas Suire, Grégory Montel. France, 2017, 87 min.