Aurore vit simultanément plusieurs bouleversements : familiaux, sentimentaux, professionnels et hormonaux. Entre deux bouffées de chaleur, elle doit ainsi composer avec le fait qu’elle sera bientôt grand-mère, que sa plus jeune s’apprête à quitter le nid, que cet ancien amour de lycée pense encore à elle, que son nouveau patron est un connard misogyne, cela, sur fond de début de ménopause. Porteurs, les enjeux sont traités avec une relative superficialité dans cette comédie dramatique qui bénéficie d’une composition lumineuse d’Agnès Jaoui en femme qui refuse de succomber au désarroi. Tourné à La Rochelle, le film crée en outre un petit monde ordinaire crédible. La cinéaste Blandine Lenoir a d’ailleurs fait appel à quelques non-professionnels pour donner la réplique à ses comédiens principaux. Il en résulte un film charmant qui, à défaut d’approfondir son sujet, a le mérite de l’aborder avec aplomb.

Notre critique complète

Horaire en salles

Aurore

★★★

Comédie dramatique de Blandine Lenoir. Avec Agnès Jaoui, Pascale Arbillot, Sarah Suco, Lou Roy-Lecollinet, Thibault de Montalembert. France, 2017, 89 minutes.