Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Le film de Kim Nguyen à la Quinzaine

    13 avril 2016 |Odile Tremblay | Cinéma
    Le réalisateur québécois Kim Nguyen
    Photo: Annick MH de Carufel Le Devoir Le réalisateur québécois Kim Nguyen

    Selon plusieurs sources bien informées, Two Lovers and a Bear, du Québécois Kim Nguyen, sera bel et bien présenté à Cannes à la Quinzaine des réalisateurs en mai prochain.

     

    Le film, qui donne la vedette à la Canadienne Tatiana Maslany et à l’Américain Dane DeHaan, avait été tourné à Timmins en Ontario et à Iqaluit au Nunavut. Il s’agit du premier film en anglais du cinéaste du Marais.

     

    Two Lovers and a Bear montre la lutte de deux jeunes adultes contre le climat arctique et contre leurs propres fantômes, pour trouver l’amour et la libération. Le film au budget de 8,8 millions est produit par Roger Frappier de Max Films. Nicolas Bolduc en est le directeur photo et Richard Comeau en a fait le montage.

     

    À ce projet s’étaient d’abord associés le cinéaste d’Incendies, Denis Villeneuve, puis Jean-Philippe Duval (Dédé à travers les brumes). Kim Nguyen est celui qui voulut vraiment prendre la balle au bond. Son scénario est librement inspiré de souvenirs et d’anecdotes du Grand Nord de Louis Grenier, le propriétaire de l’entreprise Kanuk.

     

    Kim Nguyen, avait été primé en 2012 à Berlin pour son film Rebelle, sélectionné aux Oscar, couvert de Jutra en 2013 et de prix Écrans canadiens. Il mettait en scène des enfants soldats dans l’Afrique subsaharienne.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.