Fragile trésor naturel

Galapagos 3D: merveilles de la nature fait découvrir quelques-unes des espèces animales des îles Galapagos.
Photo: Centre des sciences de Montréal Galapagos 3D: merveilles de la nature fait découvrir quelques-unes des espèces animales des îles Galapagos.

Véritable hymne à la riche biodiversité terrestre, les îles Galapagos ont aussi joué un rôle historique immense dans notre compréhension de l’évolution des espèces qui peuplent le seul endroit de l’univers où le maintien de la vie est possible.

 

C’est en effet à partir de ses travaux menés sur cet archipel composé de 16 îles d’origine volcanique — et de plusieurs îlots — que le naturaliste Charles Darwin élabora sa fameuse étude sur l’évolution et la sélection des espèces. Un jalon scientifique qui changea notre façon de voir le monde.

 

Les Galapagos, écosystème unique et isolé, regroupent aussi la plus grande quantité d’espèces endémiques de la planète. Des espèces qui, dans certains cas, ont des ancêtres venus jadis du continent sud-américain, situé plus de 1000 km vers l’est.

 

Galapagos 3D : merveilles de la nature, présenté au cinéma IMAX du Centre des sciences de Montréal, offre justement l’occasion de découvrir certaines de ces créatures au parcours évolutif pour le moins fascinant. À commencer par l’iguane marin, lointain parent d’iguanes terrestres arrivés du continent probablement par hasard. Ce reptile est, à lui seul, l’exemple même d’une espèce qui s’est transformée pour parvenir à survivre sur des îles en apparence inhospitalières à la vie.

 

On dit bien « en apparence », parce que les Galapagos, situées à la rencontre de deux courants marins, foisonnent de vies animales et végétales. Et cette diversité se décline tant sous les eaux que sur la terre ferme. On peut notamment penser aux fameuses tortues terrestres, un groupe d’une dizaine d’espèces dont certains représentants peuvent vivre plus de 150 ans.

 

Le documentaire d’une quarantaine de minutes en offre d’ailleurs de multiples exemples, le tout dans une présentation vulgarisée très accessible. Une belle occasion de découvrir la richesse, mais aussi la fragilité de ce trésor naturel.

 

Car les Galapagos sont aussi plus que jamais menacées. Le tourisme, de plus en plus intensif, pèse lourd sur les écosystèmes déjà soumis aux pressions de pêche dans la région, mais aussi aux risques que posent les espèces introduites au fil des décennies par l’être humain.

 

Dans ce contexte, découvrir et se laisser fasciner par une telle richesse biologique héritée de millions d’années d’évolution est en soit une occasion à saisir.