Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Pierre Hébert, pluriel

    Dès aujourd’hui s’amorce à Excentris Mouvements intérieurs, un événement pluridisciplinaire consacré au cinéaste d’animation québécois Pierre Hébert. Déclinée en deux parties, l’initiative permettra, d’une part, de revoir ou de découvrir les plus récents courts métrages de l’auteur et, d’autre part, de contempler plusieurs de ses dessins exposés dans le hall du complexe du boulevard Saint-Laurent, à Montréal.

    La sélection comporte cinq films, tous construits autour de lieux. La statua di Giordano Bruno s’intéresse à la statue du philosophe italien jadis brûlé pour hérésie. À travers le prisme du présent, on évoque le passé. Village normand perché sur une falaise, Herqueville est sis tout à côté d’une usine de déchets nucléaires. Film-collage, Praha-Florenc est constitué d’images croquées à Prague. Dans le deuxième arrondissement de Lyon se trouve la Place Carnot-Lyon, parc déambulatoire où plus personne ne remarque le monument « À la gloire de la République ». En nomination au Jutra du meilleur film d’animation cette année, Rivière au tonnerre médite sur la force du cours d’eau et son opposition tranquille à la roche, qu’elle lave, fissure et annihile.


    Triptyque II s’inscrit en aparté. Décrite comme un film-performance, cette oeuvre favorise l’abstraction et les fulgurances chromatiques au gré de la musique d’Andrea Martignoni. Intitulée Tropismes, l’exposition de dessins fut pour sa part inspirée par les écrits de Nathalie Sarraute, qui marquèrent profondément Pierre Hébert. « À peine la lecture terminée, il est allé de soi que j’entreprenne de dessiner des personnages submergés par les gigotements intérieurs que Sarraute nomme tropismes. Des personnages qui perdent leurs délimitations », a-t-il expliqué lors de la présentation du projet.


    ***

     

    Collaborateur

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel