Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Entre la mémoire et le mal de vivre

    10 février 2012 |Odile Tremblay | Cinéma
    Le cinéaste de Mesnak Yves Sioui Durand est entouré des comédiens Victor Andres Trelles Turgeon, qui incarne un jeune Amérindien élevé en ville, et Kathia Rock, qui joue sa mère biologique.<br />
    Photo: Annik MH De Carufel - Le Devoir Le cinéaste de Mesnak Yves Sioui Durand est entouré des comédiens Victor Andres Trelles Turgeon, qui incarne un jeune Amérindien élevé en ville, et Kathia Rock, qui joue sa mère biologique.
    C'est le premier long métrage de fiction entièrement autochtone produit au Québec. Mesnak, du cinéaste Yves Sioui Durand, porte le nom de la tortue mythique et terrestre qui surveille les destins chaotiques des hommes. Le film gagne nos salles vendredi prochain.
    Cher lecteur, le reste de cet article est réservé aux abonnés.

    Abonnez-vous!

    À partir de 9,35$ par mois En savoir plus

    Je suis déjà abonné

    Se connecter
    Je suis abonné papier mais je n'ai pas encore de profil.
    Créez un profil lié à votre abonnement.
    Vous pouvez également acheter cet article.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel