Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Up in the Air du Montréalais Jason Reitman domine le peloton des Golden Globes

    J'ai tué ma mère de Xavier Dolan n'est pas en lice

    16 décembre 2009 |Le Devoir | Cinéma
    George Clooney est en lice pour le Golden Globe du meilleur acteur pour son rôle dans le film Up in the Air.
    Photo: Agence Reuters Fred Prouser George Clooney est en lice pour le Golden Globe du meilleur acteur pour son rôle dans le film Up in the Air.
    Le délicieux Up in the Air (Haut dans les airs) du Montréalais Jason Reitman (derrière Juno) domine la liste des Golden Globes cette année, avec six nominations, dont celles de meilleur film, meilleure réalisation, meilleur réalisateur, meilleur acteur pour George Clooney et meilleure actrice dans un rôle de soutien pour Anna Kendrick et Vera Farmiga. Cette comédie a été incluse dans la catégorie des drames, ce qui pourrait lui donner plus de poids à l'approche de la soirée des Oscar.

    «Je n'ai pas de mots pour décrire à quel point c'est excitant de savoir que j'irai aux Golden Globes avec tous ceux qui ont travaillé à ce film, a dit Reitman. Nous avons eu beaucoup de plaisir à travailler ensemble. Nous sommes une famille très unie. L'idée que nous soyons tous ensemble est merveilleuse.»

    Par ailleurs, Emily Blunt, l'interprète de The Young Victoria du Québécois Jean-Marc Vallée, est en nomination au titre de meilleure actrice dans la catégorie drame.

    Organisés par l'Association de la presse étrangère à Hollywood, les 67es Golden Globes seront remis le 17 janvier dans un grand hôtel de Beverly Hills.

    Les autres oeuvres en lice dans la catégorie du meilleur film sont le futuriste Avatar de James Cameron, The Hurt Locker (Démineur) de Kathryn Bigelow, Inglourious Basterds (Le Commando des bâtards) de Tarantino et Precious (La Véritable Precious Jones) de Lee Daniel. Invictus est absent de la course au meilleur film, quoique son cinéaste Clint Eastwood concourt pour le Globe du meilleur réalisateur.

    La comédie musicale Nine (Neuf) de Rob Marshall arrive en deuxième place avec cinq nominations et jette dans la course à la meilleure actrice dans une comédie la Française Marion Cotillard, oscarisée pour son rôle de Piaf dans La Vie en rose.

    Pour la meilleure réalisation s'affrontent James Cameron avec Avatar et son ex-femme Kathryn Bigelow pour The Hurt Locker. Les autres candidats sont Clint Eastwood pour Invictus et Quentin Tarantino pour Inglourious Basterds.

    Au titre du meilleur acteur, George Clooney rivalisera avec Jeff Bridges pour Crazy Heart, Colin Firth pour A Single Man (Un homme au singulier), Morgan Freeman pour Invictus et Tobey Maguire pour Brothers (Frères).

    Avec quatre nominations, la performance d'Inglourious Basterds a de quoi surprendre. Le film a plu au public comme aux critiques, mais on ne croyait pas vraiment à ses chances de remporter des statuettes, hormis peut-être Christoph Waltz (déjà couronné à Cannes), mis en nomination dans la catégorie du meilleur acteur dans un rôle de soutien pour son incarnation d'un nazi sadique.


    J'ai tué ma mère n'y est pas

    Le film J'ai tué ma mère, du jeune réalisateur québécois Xavier Dolan, attendu au portillon, ne figure pas parmi les cinq productions mises en nomination dans la catégorie du meilleur film de langue étrangère. Très bien reçu au Festival de Cannes, au printemps dernier, la rumeur, démentie, voulait qu'il se glisse à Hollywood parmi les favoris. Mais le jeune cinéaste, en plein montage de son film Les Amours imaginaires, assure que tout va bien et qu'il n'est pas déçu.

    Pour les films en langue étrangère, Un prophète du Français Jacques Audiard concourt avec Étreintes brisées de l'Espagnol Pedro Almodóvar, Le Ruban blanc de l'Autrichien Michael Haneke, Baaria de l'Italien Giuseppe Tornatore et La Nana du Chilien Sebastien Silva.

    La cérémonie des Golden Globes précède de peu celle de la remise des Oscar et donne souvent le ton pour ces derniers.

    *****

    Avec l'Agence France-Presse et La Presse canadienne












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.