Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Cinéma - Robert Lepage ferme sa boîte de production Ex aequo

    8 juillet 2006
    Québec — Désillusionné par le système, Robert Lepage ne veut plus tourner de films au Québec et ferme sa boîte de production cinématographique, Ex aequo, de Québec. Il dit comprendre, d'après ce qu'on lui dit, que s'il veut réaliser ou scénariser, il doit aller ailleurs.

    Le réalisateur n'a pas digéré le cinquième camouflet de Téléfilm Canada, qui a encore une fois refusé de subventionner le tournage de La Trilogie des dragons, malgré la renommée internationale de cette pièce.

    Il rejette la faute sur le système de financement de Téléfilm, mais aussi sur la montréalisation de la culture au détriment de Québec.

    Le producteur d'Ex aequo, Mario St-Laurent, ajoute que tous les autres projets de la compagnie, lancée il n'y a même pas deux ans, se sont aussi butés à la fermeture d'esprit de Téléfilm Canada. Les oeuvres de Hugo Latulippe et de Martin Villeneuve ont en effet été refusées par Téléfilm, même si elles ont été appuyées par la Société de développement des entreprises culturelles.

    M. St-Laurent soutient que Téléfilm, avec ses refus, envoie le message qu'il n'est plus possible de faire le type de cinéma qu'Ex aequo veut faire.

    Selon lui, la productrice Fabienne Larouche avait bien raison de dénoncer le climat malsain qui règne au sein de cet organisme.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel