Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Sur le radar

    Éva Circé-Côté, héroïne moderne

    30 décembre 2017 |Nicolas Mavrikakis | Arts visuels
    Éva Circé-Côté: détail de l’équipe de rédaction du <em>Pionnier</em> d’octobre 1901
    Photo: J.A. Dumas BAnQ Éva Circé-Côté: détail de l’équipe de rédaction du Pionnier d’octobre 1901
    Éva Circé-Côté fut une poétesse et dramaturge reconnue. Elle fut aussi la première bibliothécaire de la Ville de Montréal ainsi qu’une journaliste de gauche extrêmement prolifique, rédigeant plus de 1800 chroniques au cours de sa vie.

    À une époque où les femmes n’étaient pas toujours écoutées, elle écrivait des textes en utilisant souvent des noms d’homme, publiant parfois plusieurs textes dans le même journal sous différents pseudonymes et sur des sujets aussi variés que la politique, l’économie, la classe ouvrière, la musique ou le cinéma. Elle a pris parti pour une grande tolérance envers la prostitution, s’attaqua à la bigoterie qui dominait le Québec dans la première moitié du XXe siècle, défendit le prolétariat et l’égalité salariale pour les femmes.

    Éva Circé-Côté (1871-1949) a marqué son époque avant d’être oubliée. Heureusement, l’historienne Andrée Lévesque a écrit un livre passionnant sur cette femme en 2010 (aux Éditions du remue-ménage). Et voici maintenant qu’une exposition montée par la commissaire Danaé Michaud-Mastoras, prend l’affiche à la Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce. Intitulée Lutter, c’est vivre !!!, cette exposition comprend entre autres des tableaux de jeunesse, des correspondances… Une personnalité à célébrer.
    Lutter, c’est vivre !!! Du choc des idées jaillit la lumière.
    Commissaire : Danaé Michaud-Mastoras. En collaboration avec les Archives Passe-Mémoire et le Musée de l’imprimerie du Québec. Jusqu’au 28 janvier.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.