Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Abonnez-vous!
    Connectez-vous
    Vitrine du livre

    François-Xavier Marange. Du maître à l’artiste, Nathalie Miglioli

    6 mai 2015 |Paul Bennett | Arts visuels

    Maître imprimeur formé dans les meilleurs ateliers parisiens, François-Xavier Marange (1948-2012) prit le risque en 1984 de s’installer au Québec à l’invitation du graveur Louis-Pierre Bougie. Devenu la cheville ouvrière de l’Atelier circulaire à Montréal, Marange entreprit, à la fin des années 1980, de consacrer de plus en plus de temps à son jardin secret, la peinture. D’où le titre de cette première monographie, Du maître à l’artiste (texte de Nathalie Miglioli, éditions Simon Blais, Montréal, 2015, 136 p.) : comme l’écrit son auteure, Nathalie Maglioli, le parcours de Marange « est celui de l’apprenti qui, devenu maître, fait le choix d’être artiste […] Il arrive à mener de front les deux pratiques qui composent son univers artistique : celle du maître qui transmet son savoir à l’atelier et celle du peintre dont la démarche exige la solitude ». Son oeuvre abstraite, méditative et dépouillée, où la matité lumineuse des aplats contraste avec les figures schématiques qui y errent à la dérive, est dense et chaleureuse. L’ouvrage, édité par son galeriste, est rehaussé de superbes reproductions qui donnent une idée juste de l’évolution de l’artiste.













    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.