Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Grande-Bretagne - Pluie de records chez Christie's: Rembrandt, Raphaël et du Dominiquin

    10 décembre 2009 |Agence France-Presse (photo) - Agence France-Presse | Arts visuels
    Londres — Des oeuvres rares de Rembrandt, de Raphaël et du Dominiquin (Domenichino) vendues mardi soir chez Christie's à Londres ont tenu leurs promesses: elles ont chacune battu un, voire plusieurs, record mondial en enchères, a annoncé hier la maison d'enchères.

    «Cette vente a été un événement historique pour le marché de l'art», a relevé Richard Knight, l'un des responsables de Christie's, cité dans un communiqué, soulignant les records de «trois géants de l'histoire de l'art européen».

    Un croquis de l'Italien Raphaël (1483-1520), présenté une seule fois en public au cours des 50 dernières années, a été la star de la soirée en battant plusieurs records.

    Il a été vendu 29,16 millions de livres (50,14 millions $CAN), soit le record mondial d'une oeuvre sur papier toute catégorie confondue, le record mondial pour l'artiste et le second prix pour un tableau ou dessin de grand maître, a précisé Christie's.

    Tête d'une muse, estimé entre 13 et 17,5 millions d'euros, est une étude pour un visage destiné à l'une des fresques réalisées entre 1508 et 1511 pour la Chambre de la signature au Vatican.

    Un portrait de Rembrandt a établi un nouveau record mondial pour une oeuvre de l'artiste et le cinquième prix pour un tableau ou dessin de grand maître.

    Portrait d'un homme, évalué entre 18 et 25 millions de livres, a trouvé preneur à 20,20 millions de livres (34,74 millions $CAN). Il avait été vendu aux enchères pour la première fois en 1930, pour 18 500 livres.

    La troisième place du podium est occupée par Saint-Jean

    l'Évangéliste du Dominiquin (l'Italien il Domenichino, 1581-1641), qui n'avait pas été offert à la vente en plus de 100 ans. Estimée entre 7 et 10 millions de livres, l'oeuvre a été emportée pour 9,22 millions de livres (15,85 millions $CAN).

    Elle était considérée comme «l'un des plus importants tableaux baroques offerts en enchères depuis une génération».

    Quarante-trois oeuvres ont été proposées à la vente, mais seulement 28 ont été adjugées, pour un total de 68,38 millions de livres (117,57 millions $CAN), soit un record pour une vente d'oeuvres de grands maîtres et du XIXe siècle.

    L'estimation prévente était de 77,2 millions à 107,6 millions de $CAN.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.