Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    L’union fait la force pour l’Abitibi-Témiscamingue

    Quatre des principaux festivals de la ville de Rouyn-Noranda, en Abitibi-Témiscamingue, ont lancé le 10 mai à Montréal une importante opération de séduction. À l’initiative de Jacques Matte, président et cofondateur du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, une entente a été conclue avec le Festival des guitares du monde, Osisko en lumière, ainsi que le Festival de musique émergente, afin que les quatre joueurs culturels unissent leurs forces pour mieux se faire valoir dans la métropole. Ainsi a débuté dans le métro de Montréal une campagne d’affichage désignée sous la dénomination « Prochaine station : Rouyn-Noranda », l’idée étant de suggérer une proximité, malgré la distance. La campagne se déclinera en deux phases jusqu’à l’automne.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.