Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Daudelin vandalisé dans le parc Claude-Jutra

    L’oeuvre d’art a été marquée d’une inscription à la peinture rouge sans équivoque : <em>«Pépé Pédo».</em>
    Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne L’oeuvre d’art a été marquée d’une inscription à la peinture rouge sans équivoque : «Pépé Pédo».

    Vandalisme justicier ou vigilantisme à la peinture ? L’hommage à Claude Jutra, sculpture du défunt artiste Charles Daudelin installée dans le petit parc Claude-Jutra, à l’angle des rues Clark et Prince-Arthur à Montréal, a été vandalisé dans la nuit de lundi à mardi, a constaté Le Devoir.

    L’oeuvre d’art, dont le déménagement a été envisagé par la Ville dans la foulée des accusations de pédophilie portée contre le célèbre réalisateur et père du cinéma québécois dans les derniers jours, a été marqué d’une inscription à la peinture rouge sans équivoque : « Pépé Pédo ». Le geste n’a pas été revendiqué.

     

    Installée en 1997 dans ce parc rappelant la mémoire de Claude Jutra, et ce, pour célébrer un siècle de cinéma, l’oeuvre de Daudelin symbolise un homme à la caméra, homme dont l’oeil convoque ces vieux appareils à trois lentilles. Téléfilm Canada a financé en partie son installation.

     

    Le réalisateur québécois est tombé en disgrâce il y a quelques jours après la publication d’une biographie signée Yves Lever dans laquelle l’attirance de l’homme de cinéma pour les garçons d’âge mineur a été révélée. Deux témoignages, un de manière anonyme et un autre à visage découvert, dans les pages du quotidien La Presse, ont scellé l’anathème jeté sur le réalisateur dont le nom a été retiré de la cérémonie célébrant annuellement le cinéma québécois, tout comme de plusieurs rues et parcs à travers la province. Le parc Claude-Jutra de Montréal, où la sculpture de Daudelin vient d’être vandalisée, est du nombre.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.