Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Fred Pellerin reçoit l’Ordre national du Québec

    Le conteur Fred Pellerin
    Photo : Pedro Ruiz - Le Devoir Le conteur Fred Pellerin

    Le conteur Fred Pellerin doit se reprendre ce mercredi après avoir refusé durant la crise étudiante du printemps de se présenter à une cérémonie devant le faire chevalier de l’Ordre national du Québec.


    L’auteur, qui arborait le carré rouge étudiant, avait dit ne pas refuser cet honneur, tout en estimant que le contexte de crise sociale ne s’y prêtait pas.


    La ministre de la Culture d’alors, Christine St-Pierre, avait peu après associé le port du carré rouge à la promotion du chaos social. Elle s’était par la suite excusée auprès des artistes qu’elle avait pu offenser, dont Fred Pellerin.


    Le cabinet de Pauline Marois a annoncé mardi que la première ministre remettrait dans la salle du conseil des ministres l’insigne de chevalier de l’Ordre au populaire conteur, dont les oeuvres Babine et Ésimésac ont été portées au grand écran.


    Dans une lettre adressée à l’Ordre et publiée dans le quotidien Le Soleil au printemps, Fred Pellerin exprimait sa fierté de se voir décerner cet insigne.


    Il ajoutait toutefois qu’en tant que membre de l’Ordre, on « lui demandait de faire honneur à un peuple plongé dans une crise sociale d’ampleur » qui secouait les bases mêmes de la démocratie.


    Le conteur ne voyait pas dans ce contexte comment il pouvait « célébrer et trinquer à l’honneur de ce peuple ».


    Sur le site de l’Ordre, Pellerin est salué pour avoir « mis en valeur le patrimoine historico-culturel du Québec et l’avoir enrichi de mille et une trouvailles ». On y souligne son « authenticité » et son « humanisme ».


    Micheline Sarrazin, de son équipe de gérance Productions Micheline Sarrazin, a souligné mardi à La Presse canadienne que Fred Pellerin avait toujours été « très content » de cet honneur et que le contexte actuel était tout autre que celui de la contestation sociale du printemps.


    L’insigne aurait pu lui être remis en juin prochain, lors d’une nouvelle cérémonie annuelle de l’Ordre, mais Fred Pellerin avait d’autres obligations. Il a donc été convenu que la remise s’effectuerait ce mercredi, a expliqué Mme Sarrazin.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel