Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Mackenzie House du Vieux-Toronto - Pleins feux sur la rébellion du Haut-Canada

    11 février 2012 |Benoît Legault | Actualités culturelles
    La Mackenzie House est une résidence typique de la petite bourgeoisie torontoise du XVIIIe siècle.<br />
    Photo: Benoit Legault La Mackenzie House est une résidence typique de la petite bourgeoisie torontoise du XVIIIe siècle.
    La Mackenzie House est ouverte aux visiteurs toute l'année, mais seulement de midi à 17h les samedis et dimanches de janvier à avril.
    On sait peu de choses au Québec de la rébellion du Haut-Canada, sinon que c'était une insurrection mineure en comparaison de «notre» révolte des Patriotes de 1837-1838. La Mackenzie House, dans le centre historique de Toronto, permet de découvrir le meneur de cette rébellion des sujets de langue anglaise, William Lyon Mackenzie (1795-1861), son époque réformiste et l'immense capital de sympathie dont il a toujours joui, lui qui a défié ouvertement la couronne et l'establishment anglais.
    Cher lecteur, le reste de cet article est réservé aux abonnés.

    Abonnez-vous!

    À partir de 9,35$ par mois En savoir plus

    Je suis déjà abonné

    Se connecter
    Je suis abonné papier mais je n'ai pas encore de profil.
    Créez un profil lié à votre abonnement.
    Vous pouvez également acheter cet article.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel