Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Les jeux vidéo entrent à BAnQ

    C'est par un don de Warner Bros. Games Montréal (WB Games) que les jeux vidéo entreront, en mars, à Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ). WB Games s'est engagé à donner 150 titres, en films DVD, Blu-ray et en jeux vidéo. L'entreprise donnera aussi à l'avenir des exemplaires de ses prochains jeux.

    Si certaines bibliothèques offrent déjà le prêt de jeux vidéo, c'est une première pour BAnQ. «Compte tenu de notre position de bibliothèque nationale, il est nécessaire de consacrer la place du jeu vidéo au sein des productions culturelles d'une société, a expliqué hier le p.-d.g. de BAnQ, Guy Berthiaume. C'est le 10e art, l'art ludique.»

    Martin Carrier, vice-président et chef du studio de WB Games, avait déjà annoncé en novembre dernier l'intention du studio de contribuer à la revitalisation de l'est du Quartier des spectacles, secteur où sont sis ses bureaux. Ce don, d'une valeur 5000 à 10 000 $, est un premier geste. «On est subventionné par l'État comme entreprise et on n'est pas juste là pour en profiter. On va travailler à bonifier le quartier.»

    Les jeux de la Grande Bibliothèque seront offerts d'abord en prêt seulement. «J'ai un double problème, explique M. Berthiaume. Le budget, qui ne se pose pas ici grâce au don de WB, mais surtout l'espace. On reçoit trois millions de visiteurs par an alors que la prévision était d'un million et demi. Ce n'est pas inconfortable, mais pour créer un espace de jeux vidéo, là, c'est pas évident.»

    Batman: Arkham City, Lego Harry Potter, Sesame Street: Once Upon a Monster sont des titres qui se retrouveront sur les rayons de BAnQ. «Ce sont des produits grand public, il ne faut pas s'en cacher, indique Martin Carrier. Nos premières productions montréalaises ne sont pas encore sorties. Elles sont prévues pour 2012 et on va se dépêcher d'aller porter une copie de l'autre côté de la rue, à la Grande Bibliothèque.»

    Ce matin, Martin Carrier a invité les autres studios montréalais de jeux vidéo à bonifier la collection. Ubisoft en sera, a confirmé le directeur des communications Cédric Orvoine. «Ubisoft fera des dons de jeux vidéo. Faudra voir les quantités, je dois encore parler à M. Berthiaume.»












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.