Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    L'actrice et mannequin française qui luttait contre l'anorexie est morte à 28 ans

    30 décembre 2010 |Agence France-Presse (photo) - Agence France-Presse | Actualités culturelles
    Isabelle Caro s’était fait connaître en 2007 en exposant son corps décharné devant l’objectif d’Oliviero Toscani pour dévoiler les méfaits de l’anorexie<br />
    Photo: Agence France-Presse (photo) Andreas Solaro Isabelle Caro s’était fait connaître en 2007 en exposant son corps décharné devant l’objectif d’Oliviero Toscani pour dévoiler les méfaits de l’anorexie
    Paris — L'actrice et mannequin française Isabelle Caro, dont l'image avait servi dans une publicité-choc contre l'anorexie, est décédée à l'âge de 28 ans, a annoncé son professeur de théâtre, Danièle Dubreuil-Prévot.

    Isabelle Caro est morte en France le 17 novembre à son retour de Tokyo, où elle s'était rendue pour travailler.

    Danièle Dubreuil-Prévot, qui a confirmé la nouvelle à l'Associated Press, a déclaré qu'elle n'était pas au courant de la cause du décès de sa protégée, mais que la comédienne «était malade depuis longtemps», faisant référence à son anorexie.

    En 2007, Isabelle Caro avait accepté d'exposer son corps émacié pour une campagne d'une maison de couture italienne visant à sensibiliser le public au problème de l'anorexie.

    Le photographe Oliviero Toscani avait immortalisé l'image d'une femme nue aux vertèbres et aux os décharnés. Elle avait été publiée dans les journaux et affichée sur des panneaux publicitaires sous un titre court et efficace: «No Anorexia». «Cette photo sans fard et sans maquillage ne me met pas en valeur. Le message est fort: j'ai du psoriasis, la poitrine qui tombe, un corps de personne âgée», avait-elle déclaré.

    Un an plus tard, Isabelle Caro avait publié un livre dans lequel elle témoignait de son combat contre l'anorexie, La petite fille qui ne voulait pas grossir. L'autobiographie, dans laquelle la comédienne évoque son enfance auprès d'une mère dépressive, est parue au Québec en février 2010 aux éditions J'ai lu.

    Isabelle Caro luttait contre l'anorexie depuis l'âge de 13 ans. Cette maladie l'avait plongée dans le coma en 2006 alors qu'elle ne pesait que 25 kg pour 1m65.

    «Elle avait été hospitalisée pendant 15 jours pour une pneumopathie et dernièrement elle était très fatiguée, mais je ne connais pas la cause de son décès», a déclaré à 20 Minutes.ch le chanteur suisse Vincent Bigler, avec qui elle aurait dû tourner prochainement un clip sur une chanson intitulée J'ai fin (sic), qui traite de l'anorexie.

    La jeune femme avait décidé de s'en sortir. Elle avait annoncé début 2010, rappelle 20 Minutes.ch, avoir atteint le poids de 42 kg.

    «Elle reprenait du poids et avait l'air d'aller mieux, l'annonce de son décès me surprend d'autant plus», a indiqué Colin Schmidt, réalisateur de Lacoza Movie Maker, interrogé par 20 Minutes.ch.

    ***

    Avec Associated Press












    Envoyer
    Fermer
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.