Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Un nouveau Robert Lepage au MET

    15 décembre 2010 |Le Devoir | Actualités culturelles
    Le metteur en scène Robert Lepage, le compositeur sud-américain Oswaldo Golijov et l'écrivain d'origine argentine Alberto Manguel œuvrent à un opéra pour le Metropolitan Opera de New York. En entrevue à France Culture il y a quelques jours, Alberto Manguel, auteur d'Une histoire de la lecture (Actes Sud), disait préparer un livret pour Robert Lepage.

    «Jamais je n'aurais pensé que j'écrirais un livret d'opéra», déclarait Manguel au sujet de sa première expérience de transcription pour l'opéra, à partir de son roman Un retour (Actes Sud). L'oeuvre a pris vie au Festival d'Aix-en-Provence en juillet dernier sous la baguette d'Oscar Strasnoy. «En même temps, poursuit l'auteur, un autre compositeur, Osvaldo Golijov, m'a demandé, à la suite d'une commande du Metropolitan Opera de New York, d'écrire un livret pour lui, ce que je suis en train de faire, qui sera mis en scène par Robert Lepage. Si j'arrive à le finir, ça sera probablement une bonne chose, dit ensuite Alberto Manguel en rigolant, mais là, le thème est beaucoup plus difficile, parce qu'il s'agit de mettre en scène Une brève histoire du temps, de [Stephen] Hawkings.»

    Robert Lepage flirtait déjà avec la pensée de Hawkings dans Lipsynch, en 2007, au Festival TransAmériques. Une brève histoire du temps, le premier livre grand public et best-seller de Stephen Hawkings, explique les théories du cosmos. Trous noirs et big-bang seront mis en musique par le compositeur Osvaldo Golijov, très coté aux États-Unis. Considéré par notre critique musical Christophe Huss comme l'un des compositeurs contemporains les plus intéressants, Golijov figurait au début de l'année dans la liste des «dix compositeurs qui ont marqué la première décennie du nouveau siècle».

    La compagnie de Robert Lepage, Ex Machina, n'a pas rappelé Le Devoir hier pour confirmer la nouvelle.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel