Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    L'esprit marin a le vent dans les voiles

    Sonia Rykiel a récupéré le style nautique pour sa collection été 2004. Une mode intemporelle, qui sait conserver son authenticité avec les années. <br />
    Photo: Agence France-Presse (photo) Pierre Verdy Sonia Rykiel a récupéré le style nautique pour sa collection été 2004. Une mode intemporelle, qui sait conserver son authenticité avec les années.
    Chaque été, Montréal retrouve son coeur farniente et son âme cigale au creux des jours de canicule qui marquent inévitablement la saison de la dolce vita. C'est particulièrement le cas cette année, puisqu'avec le retour de son Grand Prix, la ville semble avoir retrouvé son côté sexy et branché, avec ses festivals, ses stars, ses paparazzis et ses people toujours à la recherche de nouvelles tendances.

    Tant côté mode que côté style de vie, l'été 2010 célèbre la renaissance du look nautique et le hisse au sommet des inspirations les plus marquantes de la belle saison. On craque pour ce lifestyle que représente le style marin, avec son esprit intemporel et exotique qui conserve pourtant toujours sa belle authenticité.

    Véritable figure emblématique de la mode du XXe siècle, l'allure matelot a su influencer à travers le temps des créateurs aussi opposés que Coco Chanel et Jean-Paul Gaultier. Ce style aux lignes pures et aux origines ancrées dans l'histoire évoque bien souvent des images nostalgiques de bords de mer, de ports, de villages de charme et de plages idylliques. Combien de clichés nous viennent en tête lorsque nous voyons des photos de villageois, de marins ou de pêcheurs, que ce soit en Gaspésie, en Bretagne, à Marseille que à Mykonos?

    Irrésistible et incontournable, cette mode a décidément une âme et se nourrit du mythe associé à l'uniforme. Elle s'appuie sur des basiques qui ne s'encombrent pas de gadgets inutiles. On recherche donc la pureté des lignes et des formes, le côté brut des matières naturelles (lin, coton, laine) et les couleurs thématiques qui sont indémodables: le marine, le blanc, l'écru et le rouge. La garde-robe masculine se décline ici avec autant d'aisance que la collection féminine. Cette mode raconte une belle histoire; c'est ainsi que la marinière, pièce iconique du vestiaire des matelots, fut introduite dans les collections d'uniformes de la marine française le 27 mars 1858, en tricot rayé bleu et blanc. D'après la légende, les marins avaient coutume de dire que les rayures permettaient de mieux repérer les hommes tombés à la mer.

    De vêtements de travail, les habits des marins et des pêcheurs ont ainsi été récupérés et sublimés par les couturiers et les designers, que l'on pense aux cabans d'Yves Saint Laurent, aux pulls rayés de Sonia Rykiel ou aux cirés de Ralph Lauren. La planète design allait pouvoir compter sur des ambassadeurs et des porte-étendards qui allaient apporter au style marin un glamour jusque-là insoupçonné. Brigitte Bardot et Alain Delon à Saint-Tropez puis à Cannes, Sophia Lauren et Marcello Mastroianni à Capri et à Portofino, Jackie Kennedy et Aristote Onassis dans les îles grecques, Audrey Hepburn et James Dean à Cape Cod et à Nantucket, sans oublier Grace Kelly et le Prince Rainier à Monaco, ont tous su apporter ses lettres de noblesse si distinctives au style marin.

    Les éléments phares de ce look sont :
    - le t-shirt rayé, à la Marius et Fanny;
    - le pull breton, en laine ou en coton, uni ou à rayures marine et blanc, ou rouge et blanc (se boutonnant à l'épaule, idéalement);
    - le corsaire en toile de lin;
    - la marinière;
    - le bonnet et la casquette «capitaine»;
    - le caban marine.

    À cette garde-robe de base, on pourra ajouter quelques éléments in pour actualiser le look, tels que :
    - un ciré de couleur vive;
    - des espadrilles en toile de bâche;
    - une ceinture en corde tressée;
    - un grand sac de type cabas.

    Une fois que vous aurez la tête de l'emploi et le goût de prendre le large pour cette invitation au voyage, une escale d'exception vous attend au bassin de la tour de l'Horloge, dans le Vieux-Port. Face à la marina du yacht-club, Fabien Morissette et sa soeur Adrienne viennent d'ouvrir un espace «art de vivre» unique et design, où plaisirs épicuriens, bonne bouffe et belle table nous en mettent plein la vue. Avec sa jolie boutique au rez-de-chaussée, son Bistro Vû au premier étage et son Lounge Azimut au dernier palier, le complexe offre une vue et des perspectives sur Montréal et l'île Sainte-Hélène dignes de figurer dans des décors de cartes postales. Il y a quelque chose ici qui rappelle la Méditerranée, avec les yachts de luxe qui viennent jeter l'ancre au pied de la superbe tour de l'Horloge. Notre ville se donne ici des airs de riviera italienne, avec un dépaysement assuré, d'autant plus que M. Morissette nous offre le meilleur de l'Italie en tant que distributeur des plus grandes marques de bateaux légendaires : Azimut, Benetti, Atlantis, Cranchi... rien de moins. Le rêve, quoi!

    Bons baisers sous le soleil, toutes voiles dehors!

    Arrivederci, Montréal!

    - www.nautiqueinternational.com, www.bistrovu.com












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.