Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Semaine de mode de Montréal - Un défilé de créateurs

    Malgré le climat de morosité qui sévit dans l'industrie du vêtement à Montréal comme partout ailleurs au Canada, les designers d'ici, loin de baisser les bras, dévoileront avec éclat leurs collections automne-hiver 2008-09, du 25 au 28 mars au Marché Bonsecours, à l'occasion de la quatorzième Semaine de mode de Montréal.

    Contre vents et marées, à coups d'audace et de détermination, l'événement bisannuel est devenu en moins de sept ans la vitrine incontournable de la créativité montréalaise. Fait rarissime dans l'histoire de la mode québécoise, où l'individualisme et les intérêts personnels ont souvent occupé le devant de la scène, la Semaine de mode de Montréal (SMM) a su imposer son leadership en devenant un collectif rassembleur qui fait rayonner le talent des créateurs de tous les horizons.

    Ce succès est notamment attribuable à la vision de deux entrepreneurs passionnés, Chantal Durivage et son associé Jean-François Daviau, qui vouent aux artistes de la mode une estime inconditionnelle.

    Si la SMM semble avoir atteint sa vitesse de croisière, ceux-ci refusent de s'asseoir sur leurs lauriers et s'imposent sans cesse de nouveaux défis. Ainsi, cette nouvelle mouture représente un virage déterminant puisqu'elle vise à positionner Montréal comme la figure de proue d'une mode alternative, originale et distinctive à l'échelle planétaire.

    Pour ne pas avoir à concurrencer les grandes capitales de la mode, les deux organisateurs ont compris qu'il fallait que la mode québécoise se démarque de façon unique et non équivoque sur des circuits parallèles.

    Cette année représente une étape cruciale qui favorisera le réseautage entre les créateurs d'ici et d'ailleurs. Si les défilés et les lancements de collections restent le noyau principal de l'événement, d'autres volets essentiels s'y grefferont pour en faire un véritable festival de la mode où designers, détaillants, fabricants et stratèges seront amenés à collaborer, à échanger et à s'engager.

    Le Showroom

    Fruit d'un partenariat avec le très renommé salon Who's Next de Paris, la SMM inaugurera le Showroom, qui accueillera plus de 65 exposants provenant d'Amérique et d'Europe. La première étape de cet échange permettra de découvrir près de 15 designers français en plus de proposer une série de conférences visant à favoriser l'émergence de nos entreprises et le positionnement de leurs marques.

    La programmation toujours innovante attirera chez nous des médias internationaux comme Le Figaro et Le Journal du textile, de même qu'une vingtaine d'acheteurs nationaux et internationaux dont LE66, le concept store branché des Champs-Élysées. Chantal Durivage n'hésite pas à parler de Montréal comme d'un joyau international de plus en plus perçu à l'étranger comme la porte d'entrée privilégiée sur l'Amérique du Nord.

    Il faudra toutefois composer avec Toronto, l'éternelle rivale, qui dispose d'un budget beaucoup plus imposant, notamment pour la promotion de sa semaine de la mode, et qui s'affiche à grands coups de publicité dans certains des magazines américains les plus prestigieux.

    Montréal, ville distincte

    Pour contrecarrer le pouvoir de l'argent, Montréal doit donc miser sur son identité propre, son essence culturelle et son branding d'exception, un exercice de haute voltige qui ne s'improvise pas et que les deux concepteurs semblent relever de main de maître.

    Si cette plateforme ambitieuse peut compter sur l'appui du ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation du Québec, il reste financé à 90 % par un partenariat privé allant des sociétés P&G Beauté à Rowenta.

    Comme chaque fois, le salon trade destiné aux professionnels du milieu accueillera son lot de personnalités artistiques québécoises, ce qui lui apportera un côté glamour indissociable du monde de la mode. Le grand public pourra également s'y mêler lors d'expositions et de soirées paparazzis qui confirmeront le goût festif légendaire des gens de la mode.

    Ce cocktail explosif mettra donc en scène nos designers établis autant que ceux de la relève en déployant avec panache l'imagination et le savoir-faire de nos créateurs.

    - Semaine de mode de Montréal: www.mfw.ca.

    Collaborateur du Devoir












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.