Compressions de 2,5 millions au CALQ

Les représentants des associations et des organismes des arts devront «contribuer à l’effort budgétaire gouvernemental» a annoncé le Conseil des arts et des lettres (CALQ).

Les compressions annoncées, s’élevant à 2,5 millions de dollars, n’affecteraient toutefois pas les artistes, mais bien les postes administratifs.

La députée de Joliette et porte-parole de l’opposition officielle en matière de culture et de communications, Véronique Hivon, a dénoncé ces «compressions aveugles» et demande à la ministre de la Culture et des Communications, Hélène David, de reculer.

«Le gouvernement doit reculer sur les compressions à Bibliothèque et Archives nationales du Québec [annoncées au printemps], ainsi que sur celles, sans précédent, qui touchent le Conseil des arts et des lettres; rien de tout cela n’avait été annoncé lors de l’étude des crédits budgétaires», a expliqué Véronique Hivon, dans un communiqué.

 

2 commentaires
  • François Dugal - Inscrit 24 juin 2015 08 h 40

    "Household Finance"

    "On veut votre bien, on va l'avoir" :
    slogan de la compagnie "Household Finance", selon le groupe humoristique "Les Cyniques".

  • Michel Weil Brenner - Abonné 24 juin 2015 16 h 55

    Ignorance

    Ce gouvernement préfère investir dans des stades de l'ignorance sommaire ou son électorat idolâtre des idoles sportives et multi millionnaire qui souvent ne parlent pas français et n'apporte rien à l'enrichissement de notre culture ,entre temps on coupe dans les arts et à ce qui est essentielle à l'identité d'un peuple, bref ce gouvernement ne veut être un peuple ,seulement un sous peuple assujettie au finances de colonisateur , L'ignorance est essentielle pour solidifier la base de ton électorat.