Syndicalisme

À l’appel du Comité intersyndical du Montréal métropolitain (CIMM) et du collectif Refusons l’austérité, plusieurs organisations seront en grève sociale le 1er mai prochain, à l’occasion de la Fête internationale des travailleurs. (Photo: Clément Allard Le Devoir)

Télécharger la version PDF