Habitation - Mars 2014

On dit du Vieux-Québec qu’il est peuplé d’Américains qui ne sont jamais là, d’hôtels illégaux et de «trappes à touristes» de toutes sortes. Pourtant, en ses murs habitent des résidants qui éprouvent pour leur quartier un vrai attachement. Il y a une vie derrière les façades.

Télécharger la version PDF