Réseau scolaire - Février 2014

Le plus beau métier du monde, l’enseignement? C’est du moins ce que dit l’adage, mais les statistiques révèlent plutôt qu’un cinquième des enseignants décrochent dans les cinq premières années de pratique du métier. Invités à témoigner, quatre enseignants du primaire s’accordent pour souligner l’essoufflement et les nombreuses exigences de l’emploi, mais aussi pour rappeler qu’il s’agit d’un métier de passionnés qui ont à cœur la réussite des élèves.

Télécharger la version PDF