Développement durable septembre 2013

Le mouvement est devenu planétaire. Il n’y a plus un plan d’urbanisme dans les grandes agglomérations du monde entier qui ne se préoccupe pas du transport durable. Actif ou collectif, il est de plus en plus pensé en amont et proposé aux citoyens comme une solution de rechange à la voiture individuelle. À Montréal, les efforts commencent à porter leurs fruits: on a récemment noté une augmentation de l’utilisation du transport en commun, ainsi que des déplacements à pied ou à vélo.

Télécharger la version PDF