Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Patrimoine culturel Télécharger la version PDF

    Patrimoine culturel

    Avec l’entrée en vigueur, le 19 octobre 2012, d’une nouvelle loi, celle qui assujettit le patrimoine culturel à des mesures législatives, on peut dire que son projet initial aboutit. Le patrimoine, des musées et des monuments, déborde sur tout le paysage québécois, le matériel et l’immatériel.
    • Le Château de Ramezay est déclaré «bien culturel» dès 1929.
      Le Québec, enfin, se souvient!
      Il avait pour nom Athanase David. Il était secrétaire de la province de Québec. En 1922, il eut l’idée de mettre en place une commission des biens culturels. Et, 90 ans plus tard, avec l’entrée en vigueur, le 19 octobre 2012, d’une nouvelle loi, celle qui assujettit le patrimoine culturel à des mesures législatives, on peut dire que son projet initial aboutit. Le patrimoine, des musées et des monuments, déborde sur tout le paysage québécois, le matériel et l’immatériel.
    • Le paysage culturel patrimonial fait son entrée. Selon son intérêt historique, emblématique ou identitaire, il pourra être désigné comme patrimonial par le gouvernement.
      Une nouvelle loi - Une vision élargie du patrimoine
      Pierre Vallée   27 octobre  | Actualités culturelles | G2
      La Loi sur le patrimoine culturel, dont l’entrée en vigueur a eu lieu le 19 octobre 2012, élargit d’abord la définition de ce qu’est un élément du patrimoine culturel. Elle confère aussi aux municipalités et aux communautés autochtones certains pouvoirs en matière de protection et de valorisation du patrimoine culturel.
    • La nouvelle loi élargit le concept du patrimoine en y incluant des notions comme le patrimoine immatériel et le paysage culturel patrimonial.
      Conseil du patrimoine culturel - La transition s’opère dans la continuité
      Pierre Vallée   27 octobre  | Actualités culturelles | G3
      La nouvelle Loi sur le patrimoine culturel, qui vient tout juste d’entrer en vigueur, crée du même coup un nouvel organisme, le Conseil du patrimoine culturel du Québec, qui vient prendre la relève de la maintenant défunte Commission des biens culturels du Québec. Entrevue avec son président.
    • La chute Ouiatchouan, qui alimentait le moulin à pulpe du village de Val-Jalbert, semble figée dans le temps.
      Un atout majeur - Le paysage est un patrimoine
      La nouvelle Loi sur le patrimoine culturel est entrée en vigueur le 19 octobre dernier. Fait inédit : les « paysages culturels patrimoniaux » pourront désormais bénéficier d’une protection. Peut-on espérer le classement d’un premier paysage bientôt ?
    • Les notaires réagissent
      Marie-Hélène Alarie   27 octobre  | Actualités culturelles | G4
      Une refonte était nécessaire pour refléter l’évolution des moeurs québécoises, mais cette loi est-elle bonne ? Me François Frenette répond : « Oui ! », en apportant toutefois certains bémols.
    • Dès 1952, il s’agit de protéger non seulement une église, mais également son cimetière et son presbytère. Sur la photo, l’église et le cimetière de Saint-Ignace-de-Stanbridge.
      Neuf décennies plus tard - Une nouvelle loi empreinte du passé
      Lorsque, en 1922, le secrétaire de la province de Québec, Athanase David, parvient à faire adopter la Loi relative à la conservation des monuments et des objets d’art, il souhaite que cette première loi québécoise en matière de patrimoine fasse boule de neige. Quatre-vingt-dix ans plus tard, son souhait est exaucé. L’entrée en vigueur, vendredi dernier, de la nouvelle Loi sur le patrimoine culturel couvre désormais le patrimoine immatériel et témoigne de près d’un siècle de préoccupations pour la préservation et la valorisation de notre mémoire collective.
    • Régions - Une expertise et un soutien financier sont réclamés
      Réginald Harvey   27 octobre  | Actualités culturelles | G5
      Les Îles-de-la-Madeleine et Rivière-du-Loup ont maintenant la possibilité de s’appuyer sur la nouvelle loi sur le patrimoine culturel pour exercer leur leadership et prendre des initiatives dans la mise en valeur des attributs qu’elles renferment. Encore faut-il qu’elles obtiennent le soutien gouvernemental adéquat pour y arriver…
    • « Plus on protège notre identité et nos caractéristiques, plus on peut réaliser de bonnes affaires ; il y a indéniablement un lien avec l’économie, quand on regarde ce qui s’est fait dans certaines municipalités, comme à Baie-Saint-Paul, dans le Vieux-Québec et ailleurs », selon François Varin, conseiller expert au sein de la Fondation Rues principales.
      Fondation Rues principales - Il y a 30 ans déjà, ils agissaient…
      Réginald Harvey   27 octobre  | Actualités culturelles | G6
      Il existe au Québec un organisme à but non lucratif à l’intérieur duquel toute une équipe de professionnels se consacre, depuis une trentaine d’années, à la revitalisation socioéconomique et au développement durable des milieux urbains. Les gens de Fondation Rues principales ont laissé leurs empreintes dans plus de 250 municipalités du Québec et des autres provinces.
    • La basilique Notre-Dame de Montréal n’est pas classée. « Est-ce que la valeur dépend uniquement de l’urgence ? », demande le directeur des politiques chez Héritage Montréal, Dinu Bumbaru.
      Montréal - La loi lie patrimoine et développement durable
      Jacinthe Leblanc   27 octobre  | Actualités culturelles | G7
      La nouvelle loi québécoise innove, sur le plan mondial, avec son ambition d’intégrer les différents champs du patrimoine et sa création d’un lien direct avec le développement durable. Héritage Montréal souligne que la Ville voit ses pouvoirs en ce domaine s’accroître.
    • <div>
	Le directeur du Musée québécois de la culture populaire, à Trois-Rivières, Yvon Noël</div>
      Patrimoine immatériel - La mémoire des lieux
      Jessica Nadeau   27 octobre  | Actualités culturelles | G8
      Au-delà de l’histoire et des grandes dates qui lui sont associées, il y a l’expérience humaine qui lui donne un sens à travers les cultures et qui définit le patrimoine immatériel, aujourd’hui reconnu par la loi.
    • <div>
	Les municipalités peuvent dorénavant protéger et mettre en valeur les éléments du patrimoine culturel situés sur leur territoire.</div>
      Les musées et la loi - Il faut renforcer les partenariats
      Martine Letarte   27 octobre  | Actualités culturelles | G8
      La Loi sur le patrimoine culturel est entrée en vigueur il y a un peu plus d’une semaine. Pour les musées, c’est une occasion de renforcer leur rôle de partenaire pour valoriser le patrimoine.
    • Le parc national Tongariro est le premier parc national créé en Nouvelle-Zélande et est classé sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
      Scène internationale - «Le Québec, une fois de plus, est en avance»
      Etienne Plamondon Emond   27 octobre  | Actualités culturelles | G9
      La Loi sur le patrimoine culturel, entrée en vigueur le 19 octobre dernier, place le Québec à l’avant-garde. Mais cette nouvelle approche législative s’inscrit dans un mouvement de fond déjà bien amorcé sur la scène internationale.