Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Congrès et tourisme d'affaires octobre 2012 Télécharger la version PDF

    Congrès et tourisme d'affaires octobre 2012

    Qui vient au Québec pour y fréquenter un congrès n’y vient pas que pour ses seuls colloques: il ou elle demande aussi à voir et à visiter. Une journée de congrès, comme trois jours de colloque, a aussi un volet touristique que proposent les organisateurs de rencontres, qu’elles soient locales ou internationales.
    Photo: Denis Tremblay
    • Le Québec est aussi une carte postale
      Normand Thériault   20 octobre  | Voyage | H1
      Les Québécois sont fiers de cet héritage qui les ramène aux premiers jours européens de l’Amérique naissante. Et qui les visite se verra suggérer tant les sites naturels que les premiers environnements bâtis. Et qui vient au Québec pour y fréquenter un congrès n’y vient pas que pour ses seuls colloques : il ou elle, comme qui les accompagne, demande aussi à voir et à visiter. Une journée de congrès, comme trois jours de colloque, a aussi un volet touristique que proposent les organisateurs de rencontres, qu’elles soient locales ou internationales.
    • La ville de Québec est un lieu prisé pour la tenue de colloques et de congrès.
      À Québec - Avant le congrès, les PCO sont à l’oeuvre
      Marie-Hélène Alarie   20 octobre  | Voyage | H2
      La réussite d’un congrès repose en grande partie sur son organisation. Et, parce qu’une telle planification nécessite temps et énergie, de plus en plus d’organismes confient l’organisation de leur événement à des professionnels.
    • Le centre Sheraton est situé sur l’auroroute des Laurentides.
      Tourisme Laval - Et si on commençait par un «circuit gourmand»?
      Martine Letarte   20 octobre  | Voyage | H3
      Que proposer à ses invités si on est l’organisateur d’une journée de congrès à Laval? Andrée Courteau, présidente-directrice générale de Tourisme Laval, a accepté de présenter un exemple de journée typique.
    • Montréal reçoit de 600 000 à 800 000 congressistes par an provenant des quatre coins du monde, ce qui fait du secteur des affaires le marché le plus lucratif en matière de dépenses touristiques.
      Tourisme Montréal - Des spas «à la Montréal» comme appâts touristiques
      Jessica Nadeau   20 octobre  | Voyage | H4
      Pour attirer les congressistes, Tourisme Montréal mise de plus en plus sur les « spas à la Montréal », révèle le vice-président des ventes affaires de l’organisme, Michel Bourdon. Et Montréal, ville culturellement multiple, se vend bien.
    • Les conjointes et conjoints des congressistes peuvent profiter de leur séjour en Montérégie pour visiter des lieux historiques comme le fort Chambly notamment.
      Montérégie - La variété de l’offre permet plus d’une suggestion
      Pierre Vallée   20 octobre  | Voyage | H5
      S’il y a plusieurs avantages à tenir un congrès en Montérégie, la diversité de l’offre touristique d’affaires qu’on y trouve est sans doute l’élément qui permet aux planificateurs de congrès d’organiser un événement varié et personnalisé au goût des congressistes. Bref coup d’oeil sur ce que peut avoir l’air un congrès en Montérégie.
    • Située aux abords du Parc national du Canada de la Mauricie, Shawinigan a une population qui s’élève à quelque 50 000 habitants.
      Mauricie - Les ressources locales et les produits régionaux à l’honneur
      Réginald Harvey   20 octobre  | Voyage | H6
      Il y a cinq raisons valables de choisir Shawinigan pour le déroulement d’un congrès : on y retrouve un intéressant choix de salles et d’infrastructures d’accueil, on peut y vivre une variété d’expériences gastronomiques, il y a là un grand nombre d’activités touristiques, on bénéficie à cet endroit d’une localisation géographique favorable et on peut y apprécier l’expérience d’un service complet et professionnel.