Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Prix de l'ACFAS Télécharger la version PDF

    Prix de l'ACFAS

    Les Prix de l'ACFAS sont décernés à neuf chercheurs et universitaires dans le domaine  des sciences et de la culture (photo: AFP)
    • <div>
	Plusieurs scientifiques sont récompensés pour leur dur labeur en laboratoire.</div>
      Des oeuvres enfin reconnues
      Normand Thériault   6 octobre  | Éducation | G1
      Ils sont neuf, universitaires et chercheurs, à voir leur travail reconnu. En remettant mardi soir dernier ses prix, l’Association francophone pour le savoir, l’Acfas, rappelait une fois de plus que l’avenir des sociétés passe par ce que, dans leurs laboratoires et officines, les universités et grandes écoles soutiennent et entretiennent : la recherche. Le Québec serait-il une terre d’accueil pour le savoir ?
    • Le Dr Julien Doyon
      Prix Léo-Pariseau - De la plasticité du cerveau et de l’apprentissage moteur
      Caroline Rodgers   6 octobre  | Éducation | G2
      Le prix Léo-Pariseau 2011 en sciences biologiques et sciences de la santé a été attribué cette semaine au Dr Julien Doyon, directeur scientifique de l’Unité de neuro-imagerie fonctionnelle (UNF) du Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal. Les prix de l’Acfas récompensent des contributions exceptionnelles à la recherche scientifique.
    • Mohamad Sawan rêve de redonner la vue aux personnes atteintes d’un déficit visuel.
      Prix Jacques-Rousseau - Un chercheur pressé
      Claude Lafleur   6 octobre  | Éducation | G2
      Qui ne se souvient pas du fantasme de l’« homme bionique » dans les années 1970, à qui on avait implanté des dispositifs bioniques lui conférant des capacités surhumaines ? C’est le genre de micro-appareil que met au point Mohamad Sawan à l’École polytechnique. Il s’agit toutefois pour lui non pas de créer des surhommes, mais de rétablir certaines fonctions organiques chez des patients.
    • Les peptides jouent des rôles-clé dans diverses fonctions de l’organisme.
      Prix Adrien-Pouliot - Les peptides et le vice-recteur
      Réginald Harvey   6 octobre  | Éducation | G3
      Il ne s’en cache pas : dès son plus jeune âge, Alain Fournier, qui est lauréat du prix Adrien-Pouliot, a éprouvé un véritable engouement pour la chimie. Cette attirance envers cette science de la nature le conduira vers une carrière internationale de chercheur et lui vaudra d’occuper aujourd’hui le poste de directeur scientifique de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS).
    • Certains résidus miniers sont susceptible de contaminer l’eau et endommager pour la faune et la flore.
      Prix étudiants - La relève a aussi ses chercheurs méritants
      Émilie Corriveau   6 octobre  | Éducation | G4
      Chaque automne depuis 1944, à l’occasion de son gala annuel, l’Association francophone pour le savoir (Acfas) récompense des scientifiques chevronnés pour leur contribution exceptionnelle à la science et encourage des chercheurs de la relève en soulignant l’excellence de leur dossier. Lors de la remise des prix, le 2 octobre dernier, trois étudiantes se sont mérité les honneurs ainsi qu’une bourse de 5000 $.
    • ADESAQ - Des thésards remarquables
      Le Devoir   6 octobre  | Éducation | G4
      À l’occasion de la remise des prix de l’Acfas, l’Association des doyens des études supérieures au Québec (ADESAQ) attribue trois prix pour consacrer les meilleures thèses de jeunes chercheurs produites au cours de la dernière année.
    • Marguerite Mendell diririge l’Institut Karl-Polanyi depuis plus de 20 ans.
      Prix Pierre-Dansereau - L’économiste dissidente affiche son bonheur
      Hélène Roulot-Ganzmann   6 octobre  | Éducation | G5
      «Un grand honneur, un privilège, une belle surprise! Obtenir ce prix, c’est à la fois une reconnaissance extraordinaire de mon travail et une distinction que je reçois avec beaucoup d’humilité, étant donné ce que représente M. Dansereau au Québec comme chercheur, comme militant, comme homme d’action.» Presque six mois après avoir été choisie par l’Acfas pour le prix Pierre-Dansereau, Marguerite Mendell, économiste, professeure à l’École des affaires publiques et communautaires et directrice de l’Institut Karl-Polanyi à l’Université Concordia depuis plus de 20 ans, ne boude toujours pas son plaisir.
    • Masoud Farzaneh et son équipe de recherche
      Prix Urgel-Archambault - De Téhéran à Saguenay
      Pierre Vallée   6 octobre  | Éducation | G6
      Titulaire et directeur de plusieurs chaires de recherche, dont la Chaire de recherche CRSNG -Hydro-Québec -UQAC sur le givrage atmosphérique des équipements des réseaux électriques (CIGELE), Masoud Farzaneh est cette année le lauréat du prix Urgel-Archambault de l’Acfas.
    • Jean Grondin
      Prix André-Laurendeau - Ces idées qui font le monde
      Amélie Daoust-Boisvert   6 octobre  | Éducation | G6
      Le philosophe Jean Grondin est reconnu à travers le monde pour ses travaux sur Kant, Heidegger, Gadamer et Ricoeur. La veille de notre entrevue, il avait parcouru le circuit de 10 km du Marathon de Montréal. « Je cours tous les matins. Quand j’ai quelque chose à écrire, je trouve la première phrase en courant, confie-t-il. Quand on cherche, il faut se promener et, boum !, ça nous tombe dessus. »
    • Depuis dix ans, les recherches d’André Roy se concentrent sur l’estuaire du Saint-Laurent.
      Prix Michel-Jurdant - Les «hasards» font les géographes
      Marie-Hélène Alarie   6 octobre  | Éducation | G7
      Le prix Michel-Jurdant est remis cette année au professeur André Roy. Ce grand scientifique est à la fois physicien, ingénieur, biologiste, géologue et géographe… Il faut bien porter tous ces chapeaux quand on innove dans une science qui, il y a 30 ans, en était à ses premiers balbutiements au Québec : la géomorphologie.
    • Environ 40 % des Canadiens présentent au moins un symptôme de l’insomnie.
      Prix Marcel-Vincent - Qui dort enrichit la nation!
      Amélie Daoust-Boisvert   6 octobre  | Éducation | G8
      Vaincre les ennemis du sommeil : lauréat du prix Marcel-Vincent 2012, Charles Morin, chercheur en psychologie, a développé une approche novatrice pour y arriver. Reconnus à travers le monde, ses travaux sur les troubles du sommeil peinent encore à se tailler une place dans le traitement des insomniaques québécois.