Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Education/Rentrée scolaire 2012 Télécharger la version PDF

    Education/Rentrée scolaire 2012

    En pleine campagne électorale, et alors que le conflit avec les étudiants n'est pas terminé, un survol des grands enjeux à l'occasion de la rentrée de septembre.
    • Au départ, l’école est un édifice : tout village se devait d’avoir, quelque part sur son territoire, ce lieu où des bancs étaient posés devant un pupitre et un tableau noir.
      L’école, quelle école ?
      Normand Thériault   18 août  | Éducation | F1
      Il a fallu attendre le début d’une troisième semaine de campagne électorale québécoise pour que l’éducation fasse son entrée dans l’arène politique. Si les étudiants et étudiantes, avec en fond sonore des défilés de casseroles, avaient permis à un Parti libéral décrié de voir sa cote remonter, permettant un retour aux urnes avec quelque espérance de victoire pour la formation de Jean Charest, tous et toutes, élus en postes et candidats à la même fonction, se tenaient jusque-là cois. Mais voilà qu’un Legault revient à la charge avec un discours sur les valeurs qu’une société propose et défend.
    • « Les jeunes de 12 ans nous arrivent du primaire et nous devons faire en sorte qu’ils passent à l’adolescence, puis au monde préadulte », rappelle Marc Prescott, directeur de l’école secondaire Georges-Vanier.
      Quand peut-on dire «mission accomplie» ?
      Martine Letarte   18 août  | Éducation | F2

      Terminer son secondaire est une étape importante dans une vie. Pour qu’un établissement d’enseignement secondaire puisse dire « mission accomplie », il faut idéalement davantage que les notes de passage inscrites sur le bulletin de l’élève.

    • Environ 80% des étudiants universitaires ont complété leur session avant les vacances. <br />
      Grève à l'université - Deux étudiants sur dix seront placés en situation de rattrapage
      Réginald Harvey   18 août  | Éducation | F2
      Les universités ont mis en place les moyens appropriés pour sauvegarder une session d’hiver mise en péril pour certains; ces jeunes ont délaissé les salles de cours pour animer le printemps érable et ils doivent rattraper les cours laissés en plan durant ces heures agitées. La marge de manœuvre est mince pour y arriver et il leur revient de décider s’ils retourneront en classe sous peu.
    • « Les professeurs de philosophie au collégial sont très dynamiques, et pas seulement en classe avec leurs étudiants. Plusieurs participent au discours social en collaborant à des revues générales de réflexion », remarque Claude Lessard.
      Le dynamisme des enseignants permet à l’école de demeurer ce qu’elle doit être
      Pierre Vallée   18 août  | Éducation | F3
      L’éducation collégiale au Québec s’est-elle éloignée du modèle d’éducation humaniste dont elle est en partie issue ? A-t-elle troqué ce modèle contre celui d’une éducation plus pragmatique et davantage collée aux besoins du marché du travail ? Claude Lessard, président du Conseil supérieur de l’éducation, répond à cette interrogation en tant que chercheur.
    • Que les négociations reprennent !
      Marie-Hélène Alarie   18 août  | Éducation | F4
      Alors que tous les projecteurs sont braqués sur les cégeps, on pourrait avoir tendance à oublier une autre rentrée, celle des professeurs et des élèves du primaire et du secondaire. De grands défis les attendent eux aussi. Manon Bernard, la présidente de la Fédération des syndicats de l’enseignement, brosse le portrait des enjeux.
    • « La recherche fondamentale prépare des solutions à des problèmes qu’on ne voit pas », soutient Pierre Noreau.
      Si l’argent se fait rare...
      Claude Lafleur   18 août  | Éducation | F4

      On se demande parfois à quoi peuvent bien servir certaines recherches scientifiques financées par les deniers publics. Certains chercheurs ne perdent-ils pas leur temps aux frais des contribuables ? Ne devrait-on pas exiger d’eux qu’ils se consacrent à des travaux utiles ? C’est d’ailleurs ce qu’exigent de plus en plus les gouvernements qui financent la recherche scientifique, celle-ci devenant de plus en plus appliquée, au détriment de la recherche fondamentale. Et même si on comprend aisément qu’une certaine dose de connaissances fondamentales est nécessaire pour alimenter la recherche appliquée, il est parfois difficile d’imaginer à quoi pourraient mener certains travaux nébuleux.

    • Aujourd’hui, «les gens sont formés pour être “opérationnels” dès le moment où ils entrent dans le marché du travail. Ce sont donc des formations qui ont des visées à court terme», croit le professeur Jean Bernatchez.
      Compétitivité et autres contrats de performance ont transformé l’université
      Thierry Haroun   18 août  | Éducation | F5
      Doit-on revoir le mode opératoire du réseau universitaire du Québec ? Faut-il revoir ses principes directeurs ? Est-ce que ce réseau répond aux aspirations et aux défis sociétaux d’aujourd’hui ? Peut-on faire autrement ? Doit-on faire autrement ? Pourquoi et comment ? Et de quoi sera fait demain ?
    • Les professeurs s’inquiètent entre autres pour les nouveaux étudiants qui arrivent du secondaire et qui devront composer avec une session intensive, en plus de s’adapter au rythme collégial.
      Bouchées doubles pour les cégeps
      Caroline Rodgers   18 août  | Éducation | F6
      Pendant que les étudiants du collégial concernés par la grève printanière se prononçaient pour ou contre un retour en classe cette semaine, les 14 cégeps touchés se préparaient à une rentrée scolaire et à un automne sur un mode intensif jamais vécu auparavant. Deux sessions compressées où les jours de classe allongés et les travaux supplémentaires seront de mise pour environ 40 000 étudiants.
    • Les professeurs s'inquiètent entre autres pour les nouveaux étudiants qui arrivent du secondaire et qui devront composer avec une session intensive, en plus de s'adapter au rythme collégial. <br />
      A-t-on les ressources nécessaires?
      Etienne Plamondon Emond   18 août  | Éducation | F6
      Les étudiants en difficultés au cégep, dont ceux atteints d’un trouble d’apprentissage ou d’une maladie mentale, auront-ils accès à des services suffisants durant leurs sessions compressées de cet automne ? Alors que, dans certains cégeps, les étudiants retournent en classe après une grève de près de six mois, la situation inquiète Bernard Bérubé, président de la Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC)-CSQ.