Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Religion - Pâques 2012 Télécharger la version PDF

    Religion - Pâques 2012

    A l'occasion de la fête de Pâques, différents textes sur le phénomène religieux et sur les institutions religieuses au Québec. Également une entrevue avec Christian Lépine, nouvel archevêque de Montréal. (photo: AFP)
    • Les fois façonnent le monde
      Les religions, par leurs actions, leurs discours, comme par les excès qu'elles engendrent, décrivent les sociétés. Et, en ce siècle, le vingt et unième, jamais depuis longtemps n'avaient-elles eu autant de pouvoir. Pourtant, plus d'un qui en défend les dogmes oublie les valeurs qui sous-tendent leurs discours.
    • Cette photographie d’Heiner Schmitz, 52 ans, de?ce?de? le 14 de?cembre 2003, a e?te? pre?sente?e au Muse?e des religions du monde dans le cadre de l’exposition A? la vie, a? la mort. Alors que la fre?quentation estivale du muse?e tourne autour de 2500 visiteurs, cette expo en 2010 a draine? 11 000 entre?es. On pourra revoir ces troublants visages a? la basilique Notre-Dame, a? partir de mai prochain. <br />
      Nicolet - «Notre musée ne s'adresse pas aux croyants»
      Premier musée des religions au monde, seul musée du genre en Amérique du Nord, le Musée des religions du monde, à Nicolet, fête cette année ses 25 ans. Depuis sa première exposition, en 1986, le musée continue à observer et à expliquer, à l'aide de son ethnologique loupe, les cinq plus grandes traditions religieuses du monde.
    • Livres: pour l'histoire
      Marie-Hélène Alarie   7 avril  | Éthique et religion | 0G3
      Les Templiers et le suaire du Christ
      Barbara Frale
      Novalis
      Montréal, 2011, 347 pages

      Pour Barbara Frale, historienne des archives secrètes du Vatican, il ne fait pas de doute que le suaire de Jésus a été conservé pendant un certain temps par les Templiers. En guise d'introduction, l'auteure met en garde le lecteur qui, en voyant le titre, pourrait être porté à croire que le suaire de Turin est le vrai linceul funéraire de Jésus-Christ. Le propos de cet ouvrage se tient loin de la controverse autour de cette relique, mais il se penche plutôt sur le véritable culte qu'entretenaient les Templiers envers ce suaire. Le livre tente de retracer le parcours du linceul et cherche des indices sur ses mouvements à l'époque médiévale. C'est donc à une quête historique qu'est convié le lecteur.
    • Le religieux contemporain se veut e?galement une fac?on d’interpre?ter de grandes questions existentielles.<br />
      Un ouvrage se voit au point de rencontre entre la laïcité et le religieux
      Jacinthe Leblanc   7 avril  | Éthique et religion | 0G3
      Dans une société en rupture avec son passé catholique chrétien, Martine Pelletier et Patrick Snyder, tous deux professeurs à la Faculté de théologie et d'études religieuses de l'Université de Sherbrooke, ont décidé de creuser la question du religieux moderne. Ce projet voit le jour à la suite de conférences publiques annuelles, organisées maintenant depuis quatre ans, sur les différentes interrogations par rapport au religieux.
    • A? l’Universite? Laval, le doyen de la Faculte? de the?ologie et de sciences religieuses, Marc Pelchat,estime que le de?fi actuel de la the?ologie est celui de sa pertinence et de l’affirmation de sa fonction critique.<br />
      La théologie est bien inscrite dans une université laïque et publique!
      Benoit Rose   7 avril  | Éthique et religion | 0G4
      Les récentes décennies ont été dures pour les facultés de théologie dans nos universités québécoises. La chute du catholicisme et ses conséquences sur la société ont entraîné la fermeture de nombreux départements, jugés moins rentables et devenus moins populaires. Survivantes, les facultés de l'Université Laval et de l'Université de Sherbrooke ont renouvelé leur offre, et les sciences religieuses ouvrent aujourd'hui de nouvelles perspectives.
    • Monseigneur Christian Le?pine, nouvel archeve?que du dioce?se de Montre?al, succe?de au cardinal Jean-Claude Turcotte.<br />
      Christian Lépine demeure un serviteur de l'Église
      Réginald Harvey   7 avril  | Éthique et religion | 0G5
      Il est devenu, il y a quelques jours, archevêque du diocèse de Montréal en succédant au cardinal Jean-Claude Turcotte. Auparavant, il avait occupé diverses fonctions au sein de l'Église. S'inscrit-il dans le courant de pensée de son prédécesseur? Quel regard porte-t-il sur sa mission pastorale et se montre-t-il aussi conservateur dans ses idées que plusieurs observateurs de la scène religieuse le laissent entendre? Échanges avec monseigneur Christian Lépine.
    • Livres: des vocations
      Marie-Hélène Alarie   7 avril  | Éthique et religion | 0G5
      «Voici, je viens»
      La vocation religieuse
      Jean Claude Lavigne
      Bayard
      Paris, 2012, 186 pages

      Adopter la vocation religieuse en 2012 n'est pas un choix facile. Par son ouvrage, Jean Claude Lavigne cherche à donner à apercevoir ce qui est offert par la vie religieuse. Selon lui, cette vie ne peut qu'apporter un véritable bonheur. Lucide, en admettant que le chemin ne soit pas toujours droit et que s'y cachent des jours de soleil mais aussi des doutes et des questionnements, des impasses ainsi que des moments lumineux. La division des chapitres marque les étapes importantes de la prise de décision. De l'appel de Dieu jusqu'à l'entrée en communauté, on y aborde des thèmes aussi variés que la paternité, le regard des autres, et l'auteur termine avec cette question: la vie religieuse, une utopie?
    • La restauration de la toiture de l’e?glise Immacule?e-Conception de Montréal.<br />
      Conseil du patrimoine religieux - Et les églises deviennent des bibliothèques
      Thierry Haroun   7 avril  | Éthique et religion | 0G6
      Les projets de conservation et de mise en valeur de notre patrimoine religieux se comptent par dizaines sur une base annuelle: ici, il faut urgemment réparer le toit qui coule, là, on transforme l'église du village en bibliothèque, là encore, il est question d'archives. Petite incursion au sein du Conseil du patrimoine religieux du Québec, qui a la responsabilité de veiller à la conservation des lieux de culte, où la beauté est pourtant souvent indicible.
    • Livres
      Marie-Hélène Alarie   7 avril  | Éthique et religion | 0G6
      Vatican II raconté à ceux qui ne l'ont pas vécu
      Daniel Moulinet
      Les éditions de l'atelier
      Paris, 2012, 110 pages

      Cinquante ans plus tard, que reste-t-il du concile Vatican II? C'est en répondant à cette question que Daniel Moulinet souhaite expliquer l'importance de ce concile dans l'Église d'aujourd'hui. De 1962 à 1965, sous l'égide de Jean XXIII et Paul VI, le concile s'ouvre sur le monde en remettant de l'avant l'écriture, sa lecture et sa méditation, en mettant en œuvre la collaboration entre prêtres et laïcs, en restaurant le diaconat permanent, en s'ouvrant à l'œcuménisme et au dialogue interreligieux. L'ouvrage présente les grandes étapes et les textes essentiels du concile. De nos jours, le pape Benoît XVI encourage fortement la lecture de ces textes, en rappelant qu'ils sont à comprendre dans une perspective de continuité par rapport à la tradition de l'Église.
    • Livres: des paroles pour notre temps
      Marie-Hélène Alarie   7 avril  | Éthique et religion | 0G7
      Vigneault
      Un pays intérieur
      Pierre Maisonneuve
      Novalis
      Montréal, 2012, 142 pages

      «Ma foi n'est pas cachée d'une façon intentionnelle. Je n'ai pas l'intention de me cacher de croire. Pas plus que j'ai l'intention de me cacher de croître», confie Gilles Vigneault à Pierre Maisonneuve. Pourtant, rarement a-t-on entendu le poète évoquer sa foi. Dans cette longue entrevue biographique avec Pierre Maisonneuve, Gilles Vigneault, un homme profondément humaniste, invite le lecteur à partager les moments marquants de sa vie dans une perspective établissant un pont entre sa foi, sa philosophie et ses valeurs. M. Vigneault parle de son sens du sacré dans son intimité de croyant. Il aborde le thème des frontières de la foi, des mystères de la religion et de la mort.

      Pierre Maisonneuve a déjà publié huit grandes entrevues avec des personnalités québécoises, chez Novalis.
    • Ce sont aujourd’hui 43 moines, dont 26 pre?tres, qui composent la communaute? de Saint-Benoi?t-du-Lac. La fromagerie reste leur principale source de revenus, au me?me titre que le verger, la vente des pommes et de leurs sous-produits.<br />
      Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac - Il y a 100 ans, arrive en terre québécoise Dom Paul Vannier
      Hélène Roulot-Ganzmann   7 avril  | Éthique et religion | 0G7
      4 juillet 1912 - Dom Paul Vannier, au nom de l'abbaye normande de Saint-Wandrille, arrive à Montréal avec le mandat de fonder un établissement bénédictin au Canada français. Cent ans plus tard, quarante-trois moines composent la petite communauté religieuse de Saint-Benoît-du-Lac, à une vingtaine de kilomètres de Magog, et l'abbaye fait partie des deux lieux recevant le plus de touristes chaque année dans les Cantons-de-l'Est.
    • Le Centre Justice et foi collabore avec le collectif d’animation urbaine L’autre Montréal, qui depuis trois ans offre deux circuits dans les vieux quartiers de Montréal, théâtre de tous les enjeux des luttes sociales d’hier à aujourd’hui, tel que Griffintown.<br />
      Centre Justice et foi - «On peut collectivement faire des transformations profondes»
      Marie-Hélène Alarie   7 avril  | Éthique et religion | 0G8
      Dans le monde dans lequel on vit, il est indispensable que des organismes posent un regard critique sur les structures sociales, politiques, économiques, culturelles et religieuses. C'est exactement la mission que s'est donnée Élisabeth Garant, directrice du Centre Justice et foi.