Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Congrès et tourisme d'affaires Télécharger la version PDF

    Congrès et tourisme d'affaires

    Le point sur le tourisme d'affaires à l'occasion des congrès, qui est en pleine croissance (photo: Tourisme Laval)
    • En congrès? Vraiment!
      Normand Thériault   18 février  | Actualités économiques | 0H1
      Un congrès trouve justification pour ses organisateurs dans la qualité des échanges qui s'y tiendront. Mais le plaisir d'y participer, pour qui s'y inscrira, trouvera toutefois sa source dans la capacité d'un endroit à offrir plus que des lieux de rencontre conviviaux: la beauté d'un site et la possibilité d'une détente agréable font que plus d'un et d'une voudra en être. Bienvenue au Québec, terre de tourisme.Été ou hiver, le Québec se veut une terre d'accueil, un lieu où il fait bon vivre. Et qui est à la tête d'un organisme voué à la promotion des congrès et autres grandes conférences sait les avantages que cela comporte: il ne suffit pas d'ériger des tribunes à paroles pour garantir un enthousiasme. Il faut aussi prévoir qu'un lieu ou une terre d'accueil seront... accueillants.
    • Saguenay et Lac-Saint-Jean - Le tourisme d'affaires est en pleine croissance
      Réginald Harvey   18 février  | Actualités économiques | 0H2
      Le Saguenay forme un royaume touristique, d'abord et avant tout, en raison de la force d'attraction exercée par la nature ambiante, qui est bien servie par un tissu urbain solidement ancré dans le paysage. Le tourisme d'affaires y trouve son compte, et il paraîtrait même que Chicoutimi n'est pas aussi éloigné des grandes villes que certains des habitants de celles-ci le croient... grâce à la présence d'une autoroute et d'un aéroport.
    • Les activités qui semblent avoir la cote auprès des organisateurs de congrès sont liées à l’agrotourisme et aux produits du terroir, tels qu’en produisent les cidreries de la Montérégie.<br />
      Montérégie - Pour des rencontres intra-muros
      Pierre Vallée   18 février  | Actualités économiques | 0H2
      La Montérégie est devenue une destination prisée du tourisme d'affaires en raison, entre autres, de la qualité et de la diversité de ses infrastructures touristiques et du fait que la région est facilement accessible. La Montérégie regorge aussi d'attraits touristiques. Les touristes d'affaires en profitent-ils?
    • L’un des grands avantages dont jouit le Palais des congrès est d’être situé au cœur du centre-ville, et non en périphérie.<br />
      Montréal - Le Palais des congrès souhaite s'agrandir
      Claude Lafleur   18 février  | Actualités économiques | 0H3
      Pour le monde entier, Montréal est reconnu comme une charmante capitale internationale et est, de ce fait, facile «à vendre», rapportent autant Marc Tremblay, président-directeur général de la Société du Palais des congrès, que Hany Moustapha, ambassadeur émérite pour le Palais des congrès.
    • Le Centre de congrès de la Gaspésie dispose d’un guichet unique, Baie bleue aventure, offrant plusieurs activités à faire dans la Baie-des-Chaleurs. <br />
      Gaspésie et Bas-Saint-Laurent - Fleuve et baie sont donnés en partage
      Thierry Haroun   18 février  | Actualités économiques | 0H4
      La promotion ainsi que l'offre touristique et culturelle entourant la tenue d'un congrès ou d'une réunion d'affaires sont devenues incontournables pour attirer cette manne en Gaspésie et dans le Bas-Saint-Laurent. Observations.
    • On peut tenir une conférence, un souper ou un 5 à 7 sur le fleuve Saint-Laurent en empruntant le bateau de croisière Jacques-Cartier.<br />
      Trois-Rivières - Là où la Saint-Maurice rejoint le Saint-Laurent...
      Benoit Rose   18 février  | Actualités économiques | 0H4
      Située pile entre la métropole montréalaise et la capitale nationale, la ville de Trois-Rivières est une destination facile d'accès pour qui veut tenir un congrès dans la province. Deuxième ville francophone à avoir été fondée en Amérique du Nord, en 1634, la cité trifluvienne entend offrir à ses visiteurs une belle vitalité culturelle, rehaussée d'un riche patrimoine, le tout à distance de marche des lieux de congrès et du joli port.
    • Au nord de Montréal - Terres de nature
      Marie-Hélène Alarie   18 février  | Actualités économiques | 0H4
      Les Laurentides ou l'Abitibi, la toute proche et l'inattendue, ces deux régions vous accueillent chaleureusement, que vous veniez en groupe de dix, de cent ou de mille personnes.
    • Charlevoix mise sur l’énergie de la région, sa luminosité, ses paysages et la dualité entre la mer et la montagne, comme ici au Massif.<br />
      Capitale nationale - Charlevoix veut devenir le jardin de Québec
      Jessica Nadeau   18 février  | Actualités économiques | 0H5
      Pour attirer les congressistes, les organismes de tourisme régionaux savent qu'ils doivent se démarquer par ce petit je-ne-sais-quoi qui fait leur charme et leur réputation à l'extérieur des murs du congrès.
    • Centropolis, alliant divertissement, plaisirs gourmands et magasinage, est un lieu idéal pour un dîner entre congressistes.<br />
      Laval - Le tourisme d'affaires est affaire lavalloise
      Émilie Corriveau   18 février  | Actualités économiques | 0H6
      «À Laval, il y a plein d'affaires à faire!» Efficace, le slogan adopté par Tourisme Laval en 2007 résume en quelques mots les raisons pour lesquelles la métropole a réussi en 2011 à obtenir le plus haut taux d'occupation hôtelière au Québec — 65,4 %, comparativement à une moyenne de 51,3 % — et à se positionner comme l'une des villes les plus attrayantes de la province aux yeux de la communauté d'affaires. «C'est simple, comme le slogan le dit, c'est parce que, pour nous, la communauté d'affaires et la diversité de l'offre, ce sont des priorités», confirme Andrée Courteau, présidente-directrice générale de Tourisme Laval.