Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    7 milliards Télécharger la version PDF

    7 milliards

    Sept milliards d'humains, et tous citoyens de la même planète. Au moment où l'ONU a calculé que l'humanité franchissait le cap des sept milliards, Le Devoir s'est associé à sept journaux du monde entier, sur tous les continents, pour proposer cette réflexion inédite sur les grands enjeux de demain pour notre petite planète. (photo: Reuters)
    • Un nouveau-né, quelques minutes seulement après sa naissance dans un hôpital du Honduras. <br />
      Tous citoyens de la même planète
      Il n'y a pas si longtemps, il y a à peine 50 ans, nous n'étions que trois milliards d'humains sur notre planète. Confrontés que nous étions alors à de graves crises alimentaires en Chine et en Afrique, rappelons-nous le Biafra, nous nous demandions si la Terre pourrait nourrir une population sans cesse croissante. Cinquante ans plus tard, voilà que nous sommes sept milliards, en route déjà vers le cap du huit milliards qu'on atteindra dans une douzaine d'années. Aujourd'hui à nouveau, nous nous demandons ce que sera l'avenir du genre humain. Les réponses que nous avons sont toujours aussi incertaines.
    • Océanie: Australie - Réfugiés de la mer
      Ashley Gardiner, Herald Sun   31 octobre  | Actualités internationales | 0C2
      L'État d'urgence a été proclamé dans le petit État des Tuvalu, situé dans le Pacifique, le 28 septembre: les réserves d'eau potable de l'archipel de 10 000 habitants ne tiendraient plus que cinq jours. Les forces de défense de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande ont dépêché sur place du matériel de dessalement d'eau de mer fourni par la Croix-Rouge pour éviter la pénurie. L'archipel n'a pas reçu de précipitations substantielles depuis la fin de 2010, et aucune n'est attendue avant l'an prochain.
    • Europe: Belgique - Un avenir qui reste à tracer
      Véronique Kiesel, Le Soir   31 octobre  | Actualités internationales | 0C2
      En 2100, l'Europe, avec 675 millions d'habitants, devrait avoir perdu 64 millions d'habitants par rapport à aujourd'hui, tandis que l'Afrique comptera 2,5 milliards d'habitants en plus et que l'Asie plafonnera à 4,5 milliards... La vieille Europe est-elle menacée de disparition face à la croissance de la population sur ces deux continents?
    • Afrique: Kenya - Le savoir comme remède aux ravages
      Charles Onyango-Obbo, Daily Nation   31 octobre  | Actualités internationales | 0C2
      La population mondiale franchit la barre des sept milliards, l'Afrique a récemment passé celle du milliard. Ici, la question qui nous vient à l'esprit est certainement: comment allons-nous nourrir tout ce monde? Dans mon Ouganda natal, le National Environmental Authority estime qu'au rythme actuel de la déforestation, le pays va devoir importer son bois de chauffage d'ici 2020 (80 % des Ougandais dépendent du bois comme carburant principal).
    • Moyen-Orient: Liban - L'or bleu du Proche-Orient
      Émilie Sueur, L'Orient-Le Jour   31 octobre  | Actualités internationales | 0C2
      À la fin de l'été dernier, j'ai failli euthanasier les bougainvilliers qui règnent sur ma terrasse. Mes arbustes flamboyants étaient en passe de devenir un luxe que je ne pouvais plus me permettre d'arroser. À partir de septembre, mon immeuble, mon quartier, en plein cœur de Beyrouth, ne recevaient plus que quelques milliers de litres d'eau tous les deux jours. Pas suffisant pour remplir les cuves attribuées à chaque appartement, plantées sur le toit de l'immeuble. Il fallait compléter, et pour cela faire appel aux services onéreux d'un pourvoyeur d'eau de qualité inconnue. Cette situation se prolongea deux mois.
    • Amérique du nord: États-Unis - Un bien convoité
      Stephen Henderson, Detroit Free Press   31 octobre  | Actualités internationales | 0C2
      La probabilité que le sept milliardième habitant de la Terre naisse dans une région où il n'y a pas d'accès à de l'eau potable est de 1 sur 6.
    • Amérique du sud: Brésil - À l'heure des choix
      Antônio Gois, Folha de Saô Paulo   31 octobre  | Actualités internationales | 0C2
      Jusqu'au début de la dernière décennie, la crainte d'une explosion démographique dans le pays alarmait déjà les Brésiliens. Les experts savaient que la bombe avait été désarmée, notamment parce que le taux de croissance avait baissé de façon soutenue depuis des décennies. N'empêche, une grande partie de la population croyait néanmoins qu'il fallait agir de manière draconienne pour réduire le nombre moyen d'enfants par femme, en particulier chez les plus démunis.
    • Sept milliards d'humains en chiffre
      Le Devoir   31 octobre  | Actualités internationales | 0C2
      La planète Terre
      • Population: 7 milliards
      • Espérance de vie: 68,5 ans
      • Nombre d'enfants par femme: 2,51
    • Asie: Chine - Le danger de la démesure
      Shan Juan, China Daily   31 octobre  | Actualités internationales | 0C3
      Le sept milliardième habitant serait probablement né il y a cinq ans, n'eût été la politique de planification des naissances de la Chine. En limitant à un le nombre d'enfants que la plupart des couples sur le continent peuvent mettre au monde, la Commission de la population nationale et de la planification familiale avance qu'environ 400 millions de naissances ont été évitées depuis 1979.
    • Le défi du développement durable - Un impossible statu quo
      La ponction sur les ressources vivantes et non renouvelables d'une humanité qui les surexploite, accentuée par le dérèglement des grands régulateurs de la planète comme le climat, la couche d'ozone et les océans, conduit l'humanité au dépassement des seuils de viabilité de la planète, selon la plupart des grands organismes scientifiques. Ce qui pose une question fondamentale: notre ponction sur les ressources est-elle viable ou s'agit-il d'une fuite en avant au potentiel mortel?
    • Une cueilleuse de thé, au Sri Lanka<br />
      Le défi de l'ethnicité - Un monde qui va se raconter dans quelle langue?
      L'humanité croît et l'hécatombe, malgré tout, se poursuit. Tous les 15 jours, une langue disparaît de la surface du globe, sous la pression des reconfigurations géodémographiques, des déplacements de population, des politiques linguistiques de certains États, des conflits ethniques ou encore de l'impérialisme anglo-saxon auquel se frottent depuis longtemps le Québec et ses huit millions d'habitants aujourd'hui.
    • Le défi de la pauvreté - L'imprévisible et inévitable migration
      Nous sommes donc sept milliards et nous sommes de plus en plus nombreux à avoir envie de bouger. On estime à 214 millions, soit 3 % de la population mondiale, le nombre de migrants internationaux, comparativement à 75 millions en 1965.
    • L’Asie regroupe 60 % de la population mondiale, mais elle ne bénéficie que de 36 % de l’eau douce disponible sur le globe, ce qui rend nécessaire la distribution de cette précieuse ressource dans de nombreuses régions. <br />
      Le défi de l'eau - Le spectre de la rareté
      Même si on parle plus souvent de l'«empreinte climatique» de nos sociétés et de leur empreinte écologique, plus globale, le concept d'empreinte aquatique est assez peu évoqué dans la société québécoise où l'eau abonde généralement même si elle se fait parfois rare ou chère à traiter dans la vallée du Saint-Laurent.
    • Le défi de l'alimentation - Des insectes et des hommes
      L'humanité prend du volume et les émissions culinaires, dans les pays qui aiment surconsommer ce genre de divertissement, risquent du coup de ne plus avoir le même visage.
    • La mobilité est un défi de taille, sur terre comme sur mer.<br />
      Le défi du transport - Une mobilité en pleine mutation
      La créature, présentée en 2010 lors du Salon de la haute technologie de Beijing ne pouvait pas passer inaperçue et pour cause. Dans une mégalopole qui dans les dernières années a fait rimer mutation et congestion routière, l'autobus des temps moder-nes, le 3D Express Coach, de la Shenzhen Hashi Future Parking Equipment Company, n'annonce rien de moins que des heures de pointe plus fluides, avec sa capacité élevée — 1400 passagers —, son système de propulsion électrique et surtout ce petit plus qui le rend aussi surprenant qu'inspirant: le véhicule surélevé est conçu pour chevaucher la chaussée, laissant du coup passer en dessous de lui la circulation lorsqu'il s'arrête pour faire monter et descendre les passagers.
    • La croissance démographique pousse inévitablement les gens à se regrouper en milieu urbain. <br />
      La vie urbaine de demain
      L'univers de la science-fiction en a rêvé, Hollywood a mis le phénomène en images et la pression démographique est sur le point de rendre le tout bien réel... à 35 km au sud de Séoul, la capitale de la Corée, celle qui est démocratique et développée.