Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Long-courrier - 15 décembre 2012

    15 décembre 2012 |Lio Kiefer | Voyage
    Dans Temple Bar, le quartier historique de Dublin, les musiciens sortent des pubs pour animer les rues, de jour comme de soir.
    Photo: Agence France-Presse (photo) Paul Ellis Dans Temple Bar, le quartier historique de Dublin, les musiciens sortent des pubs pour animer les rues, de jour comme de soir.

    Destination pubs


    Mes amis et moi nous envolerons pour Dublin le 28 décembre et comptons revenir le 20 janvier. Nous voudrions y fêter le Nouvel An et ensuite, nous aimerions aller visiter Londres. Après la métropole britannique, nous sommes incertains quant à la destination suivante. Nous sommes trois étudiants et nous voudrions savoir les lieux à voir à Dublin et à Londres hormis les lieux déjà connus et, parmi les lieux de haut tourisme, lesquels valent le plus la peine. Ensuite, nous avons entendu dire que le temps serait presque désastreux. Devons-nous nous inquiéter ? Avez-vous de bonnes adresses où nous pourrions aller dormir ? Merci beaucoup.


    Léo Sirois

     

    Je vous conseille, en arrivant à Dublin comme à Londres, de prendre les fameux bus à impériale et de faire un tour général. Vous noterez au passage les quartiers qui vous intéressent le plus. Il y a un tour à Dublin qui fait le Vieux-Dublin, avec la brasserie Guiness en toile de fond, et un itinéraire nommé « Rock and Stroll Trail », pour écouter de la bonne musique (Temple Bar). Sachez qu’il y a des concerts d’orgue gratuits dans les milliers d’églises de Dublin.


    À Londres, tous les musées subventionnés sont gratuits. Camden est un quartier dit branché. Le pouls de la ville, ce sont les marchés : Brixton Market et Village, Borrough et Portobello.


    La relève de la garde est toujours surréaliste et les milliers de bébelles à l’effigie de la famille royale aussi.


    Un lieu que j’affectionne est le théâtre du Globe de Shakespeare, près de la Tamise, qui permet aussi une belle balade.


    Louer un vélo est aussi une bonne idée pour visiter Londres et Dublin.


    Une adresse à Londres : Hoxtonhotels.com Une adresse à Dublin: number31.ie


    Pour ce qui est d’une destination à faire après Londres, vous pourriez aller sur la côte sud, dans des villes comme Plymouth ou Weymouth. À 16 h vous prenez un thé avec des mamies adorables et à 22 h, après le Fish Chips, vous allez écouter du rock dans un pub ou une discothèque.


    Le temps est souvent gris dans cette région, mais c’est toujours vert. Ce n’est donc pas désastreux. Un coupe-vent imperméable est nécessaire, avec un bon lainage.

     

    Bonnes adresses


    Pour la jeune retraitée qui veut s’installer à Paris, j’aimerais suggérer d’aller voir Maryse Colombo, près de la gare de l’Est. C’est une dame très, très gentille qui nous prend par la main pour nous aider dans Paris, et elle a des appartements qu’elle loue pour pas cher (0-11-33-1-48-03-41-93). Elle reçoit habituellement des voyageurs de partout.


    Bernard Rousseau, Montréal


    Maryse a des chambres qu’elle loue 20 euros par nuit et un studio qu’elle louera à la semaine et qui sera tout neuf dans un mois. Prix à déterminer.


    Londres aux Fêtes


    En réponse à M. Brouillard (Long-courrier des 17-18 novembre) qui cherche un hébergement meilleur marché et plus chouette que l’hôtel, essayez airbnb.com. Plusieurs personnes habituées à ce site offrent leur maison ou appartement pour la période des Fêtes. C’est très utile de les connaître ! Sachez aussi que le 25 décembre il n’y a aucun transport public à Londres (métro, autobus, overground) et que les taxis sont pratiquement absents de la circulation aussi. Vous devrez donc marcher. Si vous êtes bien situés, pas de problème, mais il y a peu d’activités à faire si vous ne connaissez personne… C’est une journée un peu triste pour un Noël. À part ça, ne manquez pas d’aller à Hyde Park voir Winter Wonderland.


    Danielle Leblanc, une habituée de Londres


    À suivre


    Marseille sera, dès le 12 janvier, la capitale culturelle européenne pour 2013. Une série d’activités culturelles (danse, architecture, sculpture, cirque, quartiers créatifs, ateliers, etc.) seront proposées. Pour plus de renseignements sur Marseille, ses marchés, son port, ses petits quartiers et grands restos, ses calanques, etc.: mp2013.fr. Pendant la période estivale, il faudra réserver très à l’avance ou se choisir un pied à terre en dehors de la ville, dans les courbes provençales de l’arrière-pays.

     

    Les forfaits Vélo et terroir de l’agence Club Aventure de Sherbrooke visent le Québec et la Provence en septembre 2013. Les circuits sont ouverts à tous les adeptes du vélo de route: de 60 à 100 km par randonnée en sous-groupes de 10 à 12 personnes. Tous les niveaux sont acceptés, mais il faut tout de même être en bonne forme pour rouler sur les arpents du côté de Roquebrune, sur Argens. Pour renseignements : Club Aventure Voyages, Marc André Auclair, mauclair@clubaventure.com, 819 822-1223, 1 800 387-1223, regonline.com/veloterroir201, ou Claude Dallaire, claudedvelo@gmail.com


    Le nouveau catalogue de Grandir Aventure est sorti. Grandir Aventure est une association de tourisme équitable et solidaire qui organise depuis 2007 des séjours destinés à des voyageurs, jeunes et adultes, désireux de privilégier l’échange et l’aventure humaine. Les destinations proposées comprennent Madagascar, l’Inde, le Pérou, le Sénégal, la Turquie, la Thaïlande, le Cambodge, la Tunisie et le Mexique.

     

    À lire


    Chez Lonely Planet, le best of 2013: dernières tendances, meilleures destinations, les pays et les villes qui deviennent de plus en plus prisés. Il s’agit d’un palmarès qui chaque année relève 10 pays, 10 régions et 10 villes. On y consacre également une partie aux grands événements. Une place est également réservée aux villes dans le monde où l’on peut faire du vélo en libre-service, aux meilleurs endroits pour se faire tatouer, aux musées gastronomiques les plus étranges, aux murailles à découvrir à pied.


    * Montréal est à l’honneur dans le palmarès des villes. La République dominicaine est citée dans le palmarès des pays et la Corse, dans celui des régions. Un cadeau sympa à faire ou à se faire. On peut ne pas être toujours d’accord, mais cela reste une bonne boîte à idées.


    Toujours chez Lonely Planet : l’agenda 2013 des 365 choses à voir dans le monde. Un florilège de petites photos de destinations pour chaque jour.


    Chez Actes Sud : le Dictionnaire des lieux imaginaires d’Alberto Manguel et Gianni Guadalupi. Des pays et des villes de fiction qui ressemblent beaucoup à des lieux existants. Certains lieux complètement loufoques se trouvent dans de vrais pays (pays de Galles) ou au milieu de vraies mers (Méditerranée).


    L’idiot du voyage de Jean-Didier Urbain, chez Plon, et Secrets de voyages, du même auteur, aux Essais Payot. Dans le premier ouvrage, on suit l’évolution du voyage depuis le début du XIXe siècle. Dans le second, on regarde à la lorgnette des voyageurs espions, ambigus, excentriques ou aventuriers incognito du quotidien. Entre Phileas Fogg et Robinson Crusoé.


    ***
     

    Pour vos questions, bonnes adresses, découvertes, trucs, envies, bons et mauvais souvenirs de voyage : lkiefer@ledevoir.com. Pour mon blogue: ledevoir.com/liokiefer.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel