Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Le Devoir.com - Paul au cinéma

    Helsinki, une capitale en mode création

    Avec son District du design, la ville finlandaise est prête pour montrer au monde sa pépinière d'artistes

    30 juillet 2011 |Carolyne Parent | Voyage
    La boutique du Forum du design.<br />
    Photo: Carolyne Parent La boutique du Forum du design.
    Helsinki — Décidément, ça baigne pour la capitale finlandaise! En juillet, le magazine britannique Monocle la proclamait «ville la plus agréable du monde» et l'an prochain, elle sera la capitale mondiale du design.

    L'aspect le plus séduisant d'Helsinki, petite ville de 584 000 habitants, est certainement qu'elle est tout entière tournée vers la mer. Situé sur une presqu'île, son centre-ville débouche sur un marché et un havre où les pêcheurs vendent leurs prises directement de leurs bateaux. Bordées de pistes cyclables, ses baies échancrées accueillent, ici une plage, là une marina, plus loin des cafés et des aires de pique-nique. Quant aux îles formant l'archipel helsinkien, plusieurs d'entre elles abritent de vastes parcs où les citadins vont se mettre au vert dès l'arrivée des beaux jours.

    Dans ce même centre-ville, le District du design est un attrait touristique majeur. Créé en 2005, il regroupe, en deux douzaines de rues, près de 200 lieux de création: des boutiques de designers comme des galeries d'art, en passant par des restaurants où officient des chefs novateurs. Son quartier général est le Forum du design, né d'une association d'artistes et d'artisans créée en 1875. «Aujourd'hui, le rôle du Forum est de promouvoir le travail de la relève, mais aussi de réunir designers et ingénieurs, qui se regardent souvent comme chien et chat, explique la porte-parole Hanna Punnonen. Le design étant plus que des formes et des couleurs, l'ingénieur, qui a une vue d'ensemble, peut apporter une contribution dès le début du processus créatif.»

    Dans la boutique du Forum, Mme Punnonen présente petits meubles, chaussures, vaisselle et autres objets qui conjuguent bellement forme et fonction, tout en révélant combien le design fait partie intégrante du quotidien des Finlandais. «C'est justement la raison pour laquelle Helsinki a été nommée capitale mondiale du design 2012, dit-elle. De la tasse à café aux véhicules de transport public, nous avons ici une grande tradition de design.» Pour s'en convaincre, il suffit de passer au Designmuseo, à la monumentale gare centrale qu'Eliel Saarinen a dessinée en 1909, au restaurant Savoy, pour lequel Alvar Aalto a conçu mobilier et luminaires en 1936, à la maison Iittala, qui produit, depuis 1881, une verrerie d'auteur, et chez Marimekko, qui crée des imprimés ludiques depuis 60 ans.

    Une ouverture des frontières qui dope la créativité

    Kaapeli, une ancienne manufacture de câbles ayant déjà appartenu à Nokia, est une autre pépinière de créateurs. Reconverti par la Ville, le gigantesque ensemble industriel (53 000 m2) est loué dans sa presque totalité à des designers, des architectes, des compagnies de danse et de théâtre, des peintres et des artistes du multimédia. Il comprend aussi des salles de spectacle, des halls d'exposition et des musées. Les artistes trouvent donc leur public à même leur lieu de travail.

    Tour à tour colonie suédoise, possession russe, puis pays indépendant, mais voisin d'une Union soviétique agressive, la Finlande a souffert des aléas de l'histoire tout comme de son isolement géographique. Si cet isolement a pu contribuer à la pureté de son design, une ouverture relativement récente de sa population au reste de l'Europe, grâce à l'avènement des compagnies aériennes à bas prix, stimule sa créativité. «Il fut un temps où nous pensions que tout ce qui venait d'ailleurs était meilleur que ce qui était fait ici, explique Hans Välimäki, chef-propriétaire de Chez Dominique, un resto franco-nordique deux fois étoilé Michelin. En voyageant, nous avons pu mesurer nos idées à celles des autres, et ç'a fouetté notre imagination.»

    Pour Maria Sjövik, romancière en herbe, «Helsinki est un endroit formidable pour la création». Et selon elle, inutile de chercher midi à quatorze heures, la raison en est toute simple: «Ses hivers sont interminables!»

    - Du 9 au 18 septembre prochain, Helsinki tiendra sa Semaine du design, un prélude aux activités 2012. Des séminaires, expositions et défilés de mode sont programmés, qui se dérouleront pour la plupart dans l'ancienne Maison des douanes, située dans l'île de Katajanokka. http://www.helsinkidesignweek.com

    - Renseignements et photos: www.visithelsinki.fi, www.designdistrict.fi, www.designmuseo.fi, www.kaapelitehdas.fi et www.tuktuk.ca

    ***

    Collaboratrice du Devoir

    ***

    Notre journaliste s'est rendue en Finlande à l'invitation de SWISS.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel