Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Jean Parent: petit vélo va loin

    4 janvier 2013 |Jean Aubry | Vin
    Jean Parent : Il faut alors voir la tête des vignerons lorsqu’il descend de vélo, chez eux, en short, pourvu d’un accent québécois à vous retrousser ce qu’il vous reste de pantalon !
    Photo: Jean Parent Jean Parent : Il faut alors voir la tête des vignerons lorsqu’il descend de vélo, chez eux, en short, pourvu d’un accent québécois à vous retrousser ce qu’il vous reste de pantalon !
    Nous sommes en 1987. Jocelyn Tremblay est alors p.-d.g. de la Société des alcools. Le prix des vins est encore raisonnable, la sélection de produits avisée mais conservatrice, même si les acheteurs du monopole nourrissent alors une passion personnelle évidente pour le vin plutôt qu’une vision basée sur des rendements relevant de planigrammes savamment élaborés et dictés entre autres par ces gourous du pinard qui désormais font la pluie et le beau temps aujourd’hui sur la planète. En succursale, les nouvelles bannières n’existent pas encore, les conseillers en vins n’ont pas vu le jour et les directeurs de magasin - dont certains sont de véritables passionnés - ont encore assez de latitude pour sélectionner les produits personnalisés qu’ils savent pouvoir offrir à leur clientèle locale.

    L’Association québécoise des agences de vins, bières et spiritueux (AQAVBS) existe déjà depuis 18 ans et leurs membres, disposant alors de confortables « banques des listings », se bercent toujours d’une illusion de sécurité, de responsabilité et de fluidité des produits, sans faire face aux impératifs de quotas de vente aujourd’hui himalayens. Quant à leurs fournisseurs, dont les vins sont dûment répertoriés, la vie est un long fleuve tranquille, bien qu’ils sous-estiment peut-être la chance qu’ils ont justement d’y être répertoriés. Qui n’a pas déjà entendu ces derniers pester contre le monopole parce qu’ils sont absents des étagères alors qu’ils deviennent tout miel lorsqu’ils y sont !


    C’est dans ce contexte que Jean Parent fait sa niche. Avec un associé, il fonde l’agence Réserve Sélection en 1987, alors qu’il officie parallèlement au célèbre Bistrot à Champlain à Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, où Josée Blanchette, alors critique gastronomique, le remarque pour sa faconde inimitable, faconde qu’il affiche toujours aujourd’hui et qui est presque devenue sa marque de commerce. Parmi les « grosses » agences telles Corby, Vins Philippe Dandurand, Charton Hobbs ou Clos des Vignes et bien avant les « petites » entités telles ces Rézin, Bergeron-les-vins, Balthazard, Oenopole et autres Céleste Levure qui suivront Réserve Sélection dans la foulée, Jean Parent s’affaire à dénicher ces artistes du sécateur qu’il s’empressera de « signer » à titre d’imprésario comme on le ferait d’un artiste. Le succès est tel que Réserve Sélection fusionne en ce moment avec l’agence Trialto, confortant cette fois Jean Parent au titre d’ambassadeur du groupe.


    Recrues


    Mais revenons au début. C’est essentiellement du côté de l’Hexagone que Parent ira d’abord recruter. Il faut alors voir la tête des vignerons lorsqu’il descend de vélo, chez eux, en short, pourvu d’un accent québécois à vous retrousser ce qu’il vous reste de pantalon ! L’homme est aussi original que fonceur, lui qui est allergique aux formalités et sait rompre la glace en tutoyant ses interlocuteurssans que cela puisse les froisser. Du grand art ! Immédiatement, le contact se fait, la confiance s’installe. Un simple gentlemen’s agreement suffit à sceller une entente. Rapidement, les Roux (Prieuré Saint-Jean de Bébian), Chave (Hermitage), Foucault (Clos Rougeard), Dürbach (Trévallon), Clape (Cornas), Marionnet et autres Michel Rolland tomberont dans son escarcelle. Suivront Jacques Reynaud (Rayas), Cartier (Domaine les Goubert), François Mitjavile (Tertre Roteboeuf) ou encore, et non le moindre, Didier Dagueneau, « le génie de la butte de Saint-Andelain », du côté de Pouilly sur Loire. Une batterie de vignerons de très haut niveau non encore abonnés aux colonnes du Wine Spectator, mais faisant déjà l’objet d’articles de fond à la revue française Le Rouge le Blanc (lerougeetleblanc.com) où le défricheur aime à s’inspirer.


    C’est l’époque où il n’est pas encore obligatoire de transiter par l’importation privée pour espérer voir, peut-être, un jour, répertorier ses produits en magasin. Ironie de la situation, la SAQ elle-même, frustrée de ne pouvoir mettre la main « en direct » sur ces producteurs renommés (on se souviendra du discours où, en 1999, le p.-d.g. de la SAQ, Gaétan Frigon, émet le voeu de se débarrasser ni plus ni moins des agences promotionnelles devant un parterre de vignerons et de journalistes ébaubis présents à l’inauguration de la première boutique Signature). Une situation qui ne semblait pas déranger des restaurateurs, par exemple Pierre Villeneuve à l’Express, qui comptait parmi ses premiers fournisseurs Jean Parent en se procurant ces Raveneau, Pingus, Scavino, Turley, Martinelli, Graillot, Palmeyer, Harlan Estate, Parcé, Tempier et autres Philip Togni dignes de la prestigieuse carte de vins de l’établissement.


    Aujourd’hui ? Jean Parent boit toujours du vin, ne tourne pas autour du pot pour en parler, mais n’enfourche plus son vélo pour rencontrer ses potes vignerons. Si toutefois vous le rencontrez alors qu’il philosophe entre deux gorgées de la Cuvée Cathelin du Domaine Jean-Louis Chave, laissez-le pédaler. Ça vaut une chronique vin tout entière !

     

    Jean Aubry est l’auteur du Guide Aubry 2013Les 100 meilleurs vins à moins de 25 $ et chroniqueur à l’émission Ça commence bien ! sur les ondes de « V » tous les vendredis.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel