Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?

    Le meilleur de Montréal

    22 avril 2011 |Philippe Mollé | Restaurants
    La Paryse offre la même qualité depuis 30 ans.<br />
    Photo: Annik MH De Carufel - Le Devoir La Paryse offre la même qualité depuis 30 ans.
    J'aime Montréal pour son côté cosmopolite sur le plan de la restauration et pour ses petits restos de quartier du Plateau, de l'est de la ville de plus en plus intéressant, et du Vieux-Montréal qui enfin offre autre chose que des établissements «attrape-touristes». Chaque fois qu'il m'arrive de faire visiter la ville à des professionnels de la restauration, ou encore à des visiteurs étrangers, ceux-ci sont subjugués par ces endroits uniques qui, au fil du temps, ont grandement contribué à établir la réputation du Grand Montréal au chapitre de l'alimentation.

    Qu'il s'agisse de burgers, de smoked meats, de bagels, etc., je vous invite ce mois-ci à partager ces petits plaisirs gourmands qui sont les miens, et qui je l'espère deviendront les vôtres. Durant trois semaines, je vous ferai (re)découvrir de véritables petits trésors, dont certains demeurent encore bien cachés.

    Les meilleurs burgers

    Cet établissement vient à peine de fêter ses 30 ans d'existence dans le pittoresque Quartier latin et il offre toujours la même qualité. Un plaisir qui se nomme La Paryse, du nom de la propriétaire, Paryse Taillefer. Ses hamburgers sont, pour employer une expression consacrée, «écoeurants». La Paryse, 302, rue Ontario Est, Montréal.

    Autre quartier, autre établissement: le McCarols, dans Côte-des-Neiges. Un vrai pub irlandais qui offre des burgers signature d'excellente qualité, mais aussi de «vrais» fish and chips, que l'on déguste avec une Harp ou une Guinness. McCarols, 5400, chemin de la Côte-des-Neiges, Montréal.

    Les meilleurs smoked meats

    Il y a bien sûr l'authentique Schwartz's, qui sert encore avec ses sandwichs à la viande fumée du Coke aux cerises, des cornichons et des frites larges comme des trottoirs, le tout accompagné de la moutarde French's et de vinaigre, comme à son ouverture en 1928. L'établissement conserve une clientèle qui ne s'épuise jamais. Commandez la coupe «médium». Schwartz's, 3895, boulevard Saint-Laurent, Montréal.

    Mais il y a aussi le Déli Lesters, qui depuis 50 ans s'annonce comme l'établissement offrant le meilleur smoked meat de Montréal. Il est en tout cas apprécié des vedettes du showbiz, des politiciens et, surtout, des gens comme nous. En passant, on y trouve aussi les meilleures saucisses à hot dog en ville! Déli Lesters, 1057, rue Bernard Ouest, Montréal.

    Les meilleurs clubs sandwichs

    Du bon pain, du poulet bien grillé, avec tomates, laitue, etc. Ils sont depuis 60 ans dans NDG et viennent d'ouvrir leur troisième restaurant dans la rue Saint-Viateur. Ils proposent des petits-déjeuners extraordinaires, avec du bon jus d'orange frais, et un club sandwich dont les chaînes et hôtels devraient s'inspirer. Restaurants B&M, 120, rue Saint-Viateur, Montréal. www.bmrestaurant.com.

    Bologne et coca-cola à la fontaine


    On devrait récompenser ces restaurants qui, en ce qui me concerne, font partie du grand patrimoine historique et culinaire de Montréal. Avec Beauty's et quelques autres, ils résistent au modernisme et doivent souvent se battre pour ne pas disparaître, comme ce fut hélas le cas de Ben's. Wilensky propose, dans un décor de cinéma à l'angle des rues Clark et Fairmount, le «spécial Wilensky»: du bologne, de la moutarde et un petit pain. On y trouve aussi une des dernières fontaines préparant la boisson gazeuse, comme en 1932. Enfin, l'établissement propose d'excellents sandwichs aux oeufs et des hot dogs. Cantine-resto Wilensky, 34, avenue Fairmount, Montréal.

    La semaine prochaine: les meilleures pizzas, les meilleures fèves au lard, et plus encore.

    ***

    Collaborateur du Devoir
    La Paryse offre la même qualité depuis 30 ans.<br />
Schwartz’s conserve une clientèle qui ne s’épuise jamais. <br />
Wilensky propose un spécial: bologne, moutarde et petit pain.<br />
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel