Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Un programme d'annuelles «Exceptionnelles»

    7 mai 2011 |Lise Gobeille | Jardinage
    Les fleurs de l’Angelonia angustifolia «Carita Raspberry» ressemblent aux orchidées. Cette plante fleurit tout l’été, tolère bien la sécheresse et aime le soleil. <br />
    Photo: Photos Les Exceptionnelles © Les fleurs de l’Angelonia angustifolia «Carita Raspberry» ressemblent aux orchidées. Cette plante fleurit tout l’été, tolère bien la sécheresse et aime le soleil.
    Nous accueillons aujourd'hui notre nouvelle collaboratrice pour la page Jardins. Horticultrice au Jardin botanique de Montréal pendant 25 ans, Lise Gobeille anime l'émission horticole Vertgobeille sur les ondes de la radio CIBL. Elle a aussi tenu la chronique horticole au Show du matin avec Gildor Roy, à la station de télévision V. Bonne saison verte!

    ***


    Depuis longtemps, les annuelles ont perdu la place de choix qu'on leur accordait dans les années 70, peu à peu remplacées par les vivaces. Non sans raison. Les vivaces représentent un investissement à long terme, diminuent les travaux annuels, s'embellissent année après année et assurent la pérennité du jardin. Toutefois, il n'y a rien comme les annuelles pour exprimer la créativité du jardinier. En balconnières, dans les plates-bandes ou en jardinières, elles permettent des agencements éclatants, atteignent leur maturité rapidement et fleurissent pendant trois saisons.

    C'est en partie pour en faire la promotion que le programme «Les Exceptionnelles» a été instauré il y a cinq ans, à l'instigation de Claude Vallée, agronome et professeur émérite au campus de Saint-Hyacinthe de l'Institut de technologie agroalimentaire (ITA). Ce spécialiste en horticulture ornementale lui insuffle son dynamisme, son énergie et sa rigueur.

    Quelques horticulteurs du Jardin Daniel A. Séguin de Saint-Hyacinthe, du Jardin botanique de Montréal et du Jardin Roger Van den Hende de l'Université Laval en assurent le succès en partageant leur expertise et en participant au comité d'experts qui sélectionne les meilleurs plants de l'année. Le Jardin botanique et le Van den Hende font la promotion des plantes choisies en les exposant au Jardin des nouveautés à Montréal et au Jardin d'évaluation des annuelles à Québec. Le public peut voir et aussi voter pour les annuelles en évaluation au Jardin Séguin de Saint-Hyacinthe.

    Le programme a reçu en 2007 le Prix d'horticulture ornementale du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation. D'autres organismes font aussi de la sélection de plantes intéressantes, par exemple All American Selection, un programme nord-américain, et Fleuroselect, un programme international qui teste les plantes sous les conditions climatiques de l'Europe. Mais «Les Exceptionnelles» est le seul qui implique le public et il est 100 % québécois.

    L'offre des plantes annuelles est plus diversifiée et de meilleure qualité que jamais. Elle se compose d'hybrides plus robustes, plus florifères, plus performants et plus résistants à la sécheresse, aux insectes et aux maladies. Toutes les bonnes jardineries du Québec les ont déjà mises en vente. On peut facilement localiser ces annuelles grâce aux affiches et aux drapeaux les identifiant.

    Huit nouveautés choisies l'année dernière nous donnent la cuvée 2011. Ce sont trois plantes intéressantes pour leur feuillage exceptionnel ajoutant un caractère tropical aux aménagements et cinq autres remarquées pour leur floraison distincte et spectaculaire. Nous en présentons quelques-unes.

    ***

    Conseils de la semaine

    Pour avoir de belles récoltes et un beau jardin, il faut nourrir le sol. Appliquez environ 3 cm de compost ou de fumier composté, que vous intégrez dans les premiers centimètres du sol avec un sarcloir.

    Au jardin

    Divisez les vivaces dégarnies au centre ou qui montrent des signes de dépérissement. À cette période-ci, on s'occupe seulement de celles qui fleurissent après la mi-juin.

    Plantez les arbres, les arbustes et les rosiers une fois le sol asséché. Le printemps est une excellente saison pour la plantation, car les nuits fraîches favorisent l'enracinement.

    Plantez les violas, les giroflées, les oeillets du poète. C'est un plaisir d'avoir des fleurs autour de soi aussitôt la saison commencée, mais attention, ce sont les seules annuelles qu'on plante début mai.

    Au potager


    Semez la laitue, les pois, les épinards, les radis, le maïs et tous les choux: choux, choux-fleurs, choux de Bruxelles.

    Transplantez les oignons, les échalotes et tous les choux.

    Plantez les pommes de terre.Un programme d'annuelles «Exceptionnelles»Nous accueillons aujourd'hui notre nouvelle collaboratrice pour la page Jardins. Horticultrice au Jardin botanique de Montréal pendant 25 ans, Lise Gobeille anime l'émission horticole Vertgobeille sur les ondes de la radio CIBL. Elle a aussi tenu la chronique horticole au Show du matin avec Gildor Roy, à la station de télévision V. Bonne saison verte!

    ***

    Allures tropicales

    Le feuillage donne de la texture, du style et de l'équilibre aux aménagements. Voici trois plantes sélectionnées par «Les Exceptionnelles» qui sont dans la tendance tropicale actuelle.

    Le Colocasia esculenta «Mojito» est une plante de grande taille (100 cm) dont le nom, inspiré par un cocktail bien connu à base de rhum, de lime et de menthe, rappelle les voyages dans le Sud. Ses immenses feuilles marbrées sont en forme d'oreilles d'éléphant. À la mi-ombre, leur coloration est plus contrastée qu'au soleil. Le Colocasia se cultive dans un grand contenant, en plate-bande ou au bord de l'eau; il est spectaculaire.

    Vers la fin de l'été, il faut réduire les arrosages, laisser sécher la plante, couper son feuillage jauni puis entreposer le tubercule dans de la mousse, dans un endroit frais et sec. Pour une touche tropicale durant l'hiver, placez la plante près d'une fenêtre ensoleillée, dans une soucoupe maintenue pleine d'eau. Le Colocasia esculenta est une plante de la famille des Aracées, mieux connue sous le nom de taro et cultivée dans les régions tropicales pour sa racine épaisse, à la chair de couleur crème à rose, de texture sèche et au goût proche de celui de la patate douce. Le cultivar «Mojito» est une variation de l'espèce qui a été sélectionnée et multipliée pour son aspect décoratif.

    Le Cyperus papyrus «Little Tut». Les Cyperus sont des plantes au port gracieux et aérien qui ressemblent à des joncs et qui aiment l'humidité. Le cultivar «Little Tut», petit frère du «King Tut» sélection Exceptionnelles 2010, a un port plus compact de 80 cm maximum. Il aime le soleil, mais tolère un peu d'ombrage. Ses tiges, d'une robustesse incroyable, sont terminées par une inflorescence délicate. Il s'intègre harmonieusement à un aménagement de plantes aquatiques dans un gros contenant ou au bord d'un plan d'eau, et se cultive aussi en plate-bande. Il donne de la hauteur et sert de point focal.

    Le Cyperus papyrus a été utilisé pendant longtemps comme matière première pour fabriquer le papier nommé papyrus, le support d'écriture le plus important de l'Antiquité. Il se conserve facilement l'hiver, dans une pièce ensoleillée. Il faut le maintenir bien humide, en plaçant sous la plante une soucoupe remplie d'eau.
    Les fleurs de l’Angelonia angustifolia «Carita Raspberry» ressemblent aux orchidées. Cette plante fleurit tout l’été, tolère bien la sécheresse et aime le soleil. <br />
Le Colocasia esculenta «Mojito» ajoute une touche tropicale au jardin avec ses immenses feuilles marbrées. <br />
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel