Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    BONE Structure - La maison à ossature d'acier s'impose

    Des projets prennent forme à Blainville et à... Montpellier!

    On peut penser à monter un système comme BONE Structure partout dans le monde et surtout dans des pays comme Haïti ou le Japon où, après un séisme, les besoins de construction sont énormes.<br />
    Photo: Source Bone structure On peut penser à monter un système comme BONE Structure partout dans le monde et surtout dans des pays comme Haïti ou le Japon où, après un séisme, les besoins de construction sont énormes.
    Et si on remplaçait le bois par l'acier? Et si on n'avait pas de murs porteurs? Et si on pouvait construire sur n'importe quel terrain? Et si c'était vrai, ça ressemblerait étrangement à ce que propose BONE Structure. Allons-y de quelques explications.

    Entre les mains de Marc A. Bovet, l'acier est précieux, c'est une matière noble. C'est du moins ce qu'il comprend lorsqu'il envisage les possibilités de construire des habitations dont l'ossature est entièrement fabriquée d'acier, et non de bois: «Quand je pose la question: "Pourquoi fait-on les choses de telle ou telle manière?", et qu'on me répond souvent: "Parce qu'on les a toujours faites comme ça...", c'est là que je me dis que ça pourrait être fait autrement», explique Marc A. Bovet, président de BONE Structure™, une marque déposée de Simple-Concept.

    C'est en réfléchissant ainsi aux méthodes de construction résidentielle, méthodes qu'il qualifie d'«artisanales», que Marc A. Bovet songe soudain à utiliser l'acier comme structure. En choisissant un matériau usiné dont la fabrication est standardisée, on passe d'une construction artisanale à une construction industrielle.

    Si M. Bovet a travaillé seul à la mise sur pied de son entreprise, c'est entouré d'une équipe de professionnels, composée d'ingénieurs, d'architectes, de designers industriels et de designers d'intérieur, qu'il conçoit la BONE Structure. Mais qu'en est-il au juste?

    Le concept

    Le système BONE Structure simplifie toutes les étapes de la construction résidentielle. «C'est comme un jeu de Meccano», plaisante M. Bovet. Il n'exagère même pas.

    La première étape du processus est de dessiner les plans de la maison. Les possibilités sont quasi infinies. En raison de ses caractéristiques, le système d'acier peut enjamber des distances de 25 pieds sans colonnes ou murs porteurs, générant ainsi de vastes espaces ouverts. Ça signifie qu'il n'y a pas de limites à la fenestration, qui, selon l'orientation de la maison, devient une source de chaleur passive. Parce que les dimensions sont standard et que la structure possède son propre système de mesures, on peut moduler le revêtement extérieur et ainsi ajouter une porte, une fenêtre, ou encore reconfigurer les espaces intérieurs.

    Le système ne comporte aucun clou. La maison entière s'assemble à l'aide d'une perceuse et de vis. «Comme il n'y a pas de surprise, pas d'ajustement à faire, vous pourriez commander vos armoires de cuisine avant même le début de la construction», s'amuse à dire M. Bovet. Effectivement, tout s'assemble au millimètre près et sans besoin de découpe. Pour laisser passer fils électriques, plomberie et ventilation, les pièces d'acier sont prédécoupées pour que l'enveloppe du bâtiment reste hermétique. Ces composantes d'acier sont fabriquées au Québec avec les mêmes technologies que celles utilisées pour la fabrication de pièces d'avion et d'automobile.

    BONE Structure permet une construction verte avec des certifications environnementales LEED et Novoclimat, mais aussi parce que son chantier ne génère aucun déchet puisque les pièces ne nécessitent aucune découpe. Donc, pas de pertes, pas de résidus. L'acier est un produit recyclable et peut être réutilisé. De plus, le système d'isolation procure une efficacité thermique supérieure à la norme Novoclimat. Que demander de plus?

    Le projet Chambéry à Blainville

    Pour l'instant, les maisons construites avec le système BONE Structure sont des initiatives privées. On en retrouve sur le territoire québécois, et un projet d'habitations verra le jour à Sherbrooke bientôt. L'entreprise tente présentement une percée canadienne et internationale avec des projets en France, à Montpellier, ainsi qu'aux États-Unis. On peut facilement penser à monter ce type de structure partout dans le monde et surtout dans des pays comme Haïti ou le Japon, où, après un séisme, les besoins de construction sont énormes.

    À l'heure actuelle, un nouveau projet domiciliaire voit le jour à Blainville: c'est le projet Chambéry. C'est le plus gros projet à vocation écologique au Québec. La construction d'habitations résidentielles s'y inscrit dans une perspective de développement durable, avec pour objectif de valoriser les milieux naturels environnants. Avec une superficie de 246 hectares, le projet comprendra dans une première phase environ 570 habitations, dont plus de 350 en condo. BONE Structure, par l'entremise de son concessionnaire Construction d'Alexandrie, prévoit y construire près de 350 habitations sous forme de résidences unifamiliales, résidences jumelées et condominiums sur trois étages (multiplex). Le tout avec un look résolument urbain et contemporain.

    Dans ce quartier, on privilégie les caractéristiques écologiques et communautaires. On y retrouvera une zone de conservation des espaces écologiques et des milieux humides, qui protégera 20 % du secteur; un corridor écologique de 50 hectares avec une soixantaine d'espèces végétales et une dizaine d'espèces animales; une place publique comportant un campanile, des commerces et des restaurants. Le transport en commun favorisera les déplacements, et l'axe principal de 2,3 km, le boulevard Le Chambéry, serpentera d'un bout à l'autre dans le quartier et sera bordé d'arbres et d'une piste cyclable.

    Les travaux ont débuté en avril 2011 et les maisons BONE Structure sont en prévente dès aujourd'hui.

    ***

    www.bonestructure.ca

    ***

    Collaboratrice du Devoir
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel